in

Voici pourquoi l’Union européenne a débloqué plus de 12 milliards à destination du Cameroun

L’Union européenne (UE) vient de faire don d’une enveloppe de 12,46 milliards de Fcfa au Cameroun pour soutenir les secteurs agricole et électrique.

UE Camer
Alamine Ousmane Mey et l'Ambassadeur de l'UE (c) Droits réservés

Le ministre de l’Economie Alamine Ousmane Mey et l’Ambassadeur, Chef de délégation de l’Union européenne (UE) au Cameroun Jean-Marc Chataigner, ont signé le 26 mars 2024, deux nouveaux accords de financements, d’un montant cumulé de 12,46 milliards de Fcfa. Cette somme est répartie entre deux projets distincts : l’Appui au Développement Économique par la Promotion des Chaînes de Valeur et de l’Initiative Privée, et l’Appui à l’Augmentation des Capacités de Production d’Électricité d’Origine Renouvelable.

Le premier projet, l’Appui à l’Augmentation des Capacités de Production d’Électricité d’Origine Renouvelable, bénéficie d’une enveloppe de 2,62 milliards de Fcfa (4 millions d’euros). Son objectif est d’accroître l’accès à une fourniture électrique basée sur les énergies renouvelables au Cameroun, en renforçant les capacités des autorités compétentes et en mobilisant des financements pour des projets auprès de développeurs privés.

Pour approfondir :   Tarifs de transport au Cameroun: augmentation des prix pour les taxis en ville

Quant au second projet, l’Appui au Développement Économique par la Promotion des Chaînes de Valeur et de l’Initiative Privée, il vise à contribuer à un développement économique inclusif et à la création d’emplois décents par le développement du secteur privé. Cette initiative recevra une enveloppe de 9,84 milliards de Fcfa (15 millions d’euros). Elle soutiendra la compétitivité des entreprises nationales, améliorera le climat des affaires et facilitera l’accès au financement des entreprises via une facilité de financement en appui au développement des chaînes de valeur.

Un période de 3 à 5 ans requise pour mettre en oeuvre les deux projets

Ces deux projets, qui s’étaleront sur une durée de 3 à 5 ans, sont financés dans le cadre du Programme Indicatif Multi-annuel (PIM) 2021-2027 de l’UE, et s’inscrivent dans la stratégie de financement extérieur de l’UE appelée « Global Gateway ». Cette stratégie vise à créer des partenariats pour des investissements durables dans divers secteurs, notamment le climat, l’énergie, les transports, le numérique, la santé, l’éducation et la recherche, avec le soutien du secteur privé.

Pour approfondir :   Loi des finances 2020 : Les nouvelles dispositions du code général des impôts plus rigoureuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eau potable cameroun

La Camwater présente un plan d’investissement de 36 milliards dans la région de l’Est

Revue de presse

La revue de presse camerounaise du mercredi 28 mars 2024