in

La revue de presse camerounaise du mardi 8 août 2023

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse de lebledparle.com. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques ce matin au Cameroun.

Le 7 aout

Parlons ce matin de la décentralisation avec le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune. Alors que la loi qui définit le cadre de fonctionnement des communes et des communautés urbaines est claire, son interprétation entre les deux parties continue de créer des discordes, causant au passage des conflits en matière d’aménagement urbain. La construction et la gestion des marchés, la gestion des parkings constituent des principaux foyers de tensions. D’après le journal de la rue de l’aéroport, le ministre de la Décentralisation, George Elanga Obam envisage de mettre sur pied, un cadre formel de dialogue permanent pour une meilleure cohabitation. C’est à lire en pages 4 et 5.

Les dépouilles des 6 délégués départementaux enlevés il y a 2 ans dans le Ndian dans le Sud-ouest, puis tués par des séparatistes seront exhumées. Selon le quotidien Émergence qui en parle ce matin, Le sépulcre des 6 délégués a été découvert par les forces de l’ordre suite à l’exploitation des renseignements obtenus d’un séparatiste repenti, du nom de Tamaya Clinton. « Cet ancien ambazonien repenti a déclaré qu’après avoir enlevé les fonctionnaires, avait reçu l’ordre des ambazoniens de la diaspora de tous les exécuter », peut-on lire dans le journal.

Poursuivons notre revue de presse, chers abonnés, avec une autre actualité. Le journal Le Jour de ce jour nous apprend en sa page 3 que trois enfants ont été décapités à Bertoua, capitale régionale de l’Est. Sur renseignement, les éléments de force de l’ordre ont pu mettre la main sur les premiers suspects. Le récit des faits à lire dans les colonnes du journal d’Haman Mana en kiosque.

Pour approfondir :   Les Camerounais défient le gouvernement pour le Whisky, les détails

L’ancien président du Nigéria, Olusegun Obansajo, est attendu à Yaoundé pour les célébrations du 15e anniversaire de la rétrocession de la péninsule de Bakassi au Cameroun par le Nigéria. Le journal de Dieudonné Mveng, InfoMatin qui en parle ce matin nous apprend que face à la presse le 7 août, la présidente du Comité scientifique de l’acte 3 des « Avenir Awards » Aminatou Ahidjo a confirmé la tenue de l’évènement le 14 août prochain à Yaoundé. Les détails en page 4.

Le quotidien l’Économie indique dans sa publication de ce matin que le chef de l’Etat, en autorisant le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat) à signer des accords de prêt avec certaines banques d’un montant d’un peu plus de 225 milliards de FCFA alourdit sa dette. Suivant l’analyse de notre confrère, le service de la dette apparait beaucoup plus important au cours de ce 3e trimestre 2023. Ceci dans la mesure où sur les six premiers mois de l’année courante, le Cameroun n’a été amené à rembourser que 555 milliards de FCFA de dettes. Ce qui correspond à une moyenne de 277,5 milliards de FCFA pour chacun des deux premiers trimestres, soit 100 milliards de FCFA de moins que le service de la dette du 3è trimestre 2023. Le volume des intérêts est également plus corsé, atteignant 80,4 milliards de FCFA pour le seul 3è trimestre, contre 96 milliards de FCFA seulement pour les six premiers mois de l’année courante.

Pour approfondir :   Un policier reproche aux femmes de n’avoir pas adressé une demande aux autorités pour pleurer les enfants assassinés à Kumba

Sortons sur des questions financières avec EcoNews. Dans ses colonnes, notre confrère fait savoir que le ministère des Finances a lancé le 7 aout dernier, la plateforme numérique de recouvrement des recettes non fiscales. Baptisé Tresor Pay, c’est une plateforme numérique de recouvrement des recettes non fiscales. L’application, apprend-on, permet non seulement de payer en ligne une série de services non fiscaux afin de les tracer et de les sécuriser, mais aussi de collecter des recettes, de dématérialiser et de sécuriser les reçus de services.

C’est sur cette information que nous mettons un terme à cette revue de presse ce matin. Merci chers abonnés, d’avoir une fois de plus été des nôtres et à demain pour une nouvelle sortie de la presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bomo Ntimbane

Présidentielle 2025 : candidat, Me Bomo Ntimbane dévoile 10 soutiens de poids qu’il a reçus

Ayissi Jean de Dieu

Jean de Dieu Ayissi : « L’Afrique a besoin de panafricanisme »