in

La revue de presse camerounaise du mardi 26 mars 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans les journaux parus en kiosque ce 26 mars 2024.

Revue de presse 1

Célestine Ketcha Courtès galvanise les troupes derrière Paul Biya à l’occasion de la célébration du 39e anniversaire du RDPC. « Tous ensembles, mobilisons-nous avec détermination et sans ambages derrière le président national en vue de la consolidation de la réalisation de ses idéaux de paix, d’unité, de démocratie, de justice sociale, ainsi que ses ambitions de progrès pour notre pays », tel es l’extrait en grande Une du journal L’Équation paru ce matin.

Dans son point de ce mardi, le journal Le Point fait savoir qu’en imposant le retour à la présidence du sénat et de l’Assemblée nationale de Marcel Niat Njifendi et Cavaye Yeguié Djibril, « les thuriféraires du Rdpc se sont tirés une balle au pied, tant, ces choix sont loin de de refléter la volonté des militants de de ce parti ». Entre envie de scission et même de rébellion de certaines tendances, ça risque l’implosion au cas où Paul Biya ne se présenterait pas à la prochaine élection présidentielle. La barque prendrait-elle déjà de l’eau ? La réponse à lire dans les colonnes du journal.

S’inspirant de l’actualité politique au Sénégal, le journal L’Info à Chaud se projette sur la présidentielle de 2025 au Cameroun, faisant un clin d’œil à Cabral Libii. Selon notre confrère, la victoire du grand-frère de 4 jours de Cabral Libii, à l’élection présidentielle au Sénégal, a littéralement bouleversé le mindset d’une grande partie de la jeunesse camerounaise sur les réseaux sociaux, qui semble déterminée, à confier son destin à un jeune patriote sans tâche. « Reste à la matérialiser en s’inscrivant massivement sur les listes électorales et en protégeant son vote », écrit le journal.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 16 août 2023

Dans son édition de ce jour, le journal Alpha Eco relève les défis de l’import-substitution, au moment où le gouvernement annonce l’exonération des taxes et droits de douanes sur certains produits. « En application de l’article 5 alinéa (3) de la loi des finances 2024, le ministre des Finances Louis Paul Motazé a signé le 13 mars 2024, une circulaire exonérant les taxes et droits de douane jusqu’en 2025, près de 220 équipements », indique le journal. Jeux et enjeux de cette démarche à lire dans les colonnes du journal en kiosque ce jour.

Pour sa part, Conjoncture Économique fait savoir dans sa publication de ce matin que le Port autonome de Douala, avec un capital de 30576 milliards de FCFA et détenu à 100% par l’Etat du Cameroun a été classé « Entreprise Grand Standing et d’importance national », le 19 décembre 2023 par la Commission Bancaire d’Afrique centrale au cours d’une session ordinaire à Douala.

Le procès de l’animateur de radio retrouvé mort le 22 janvier 2023 a été ouvert ce lundi 25 mars 2024 au Tribunal Militaire de Yaoundé. 17 personnes sont placées sous mandat de dépôt. Des personnalités aux profils professionnels et politiques hétérogènes. La justice réussira-t-elle à démêler l’écheveau? Terre Promise propose une grille d’analyse sa parution du jour.

Pour approfondir :   Cameroun : La Sonatrel les raisons de la coupure d’électricité à Yaoundé et Douala ce jour

Le journal Le Quotidien nous apprend que la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) a arrosé d’annonces fraîches la 31ème édition de la Journée Mondiale de l’Eau, célébrée sous le thème : « L’eau pour la paix ». La cérémonie s’est déroulée à Bertoua, dans la Région de l’Est, sous la présidence du Gouverneur de la Région, Grégoire Mvongo. Plusieurs projets d’envergure visant à améliorer l’accès à l’eau potable dans la Région de l’Est et dans l’ensemble du pays, ont donné à alléger la soif des populations venues à la cérémonie. Le Directeur Général de la Camwater, Blaise moussa, a égrené le chapelet des projets devant alimenter la Région de l’Est. Il s’agit, pour l’essentiel, du projet d’extension du lancement du réseau d’eau potable de Bertoua, d’un coût de 40 millions de dollars; du démarrage des études de faisabilité des Systèmes d’Alimentation en Eau Potable (SAEP) pour les villes de Doumé, Nguelemendouka, Bétaré-Oya, Ndélélé, Diang et Messamena; de la mise à disposition de 500 compteurs pour faciliter les branchements au réseau Camwater. Plus de détails à retrouver dans les colonnes de Le Quotidien en kiosque.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Buli Diana

Diana Bouli explique pourquoi elle a choisi de publier des photos sexies sur les réseaux

Anguichou

Zambo Anguissa : « Au Cameroun, je suis comme une idole pour les jeunes »