in

La revue de presse camerounaise du jeudi 2 mars 2023

Très chers abonnés bonjour et merci de vous connecter à lebledparle.com pour lire votre revue de presse quotidienne. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations disponibles dans les kiosques ce jour au Cameroun.

la revue de presse

L’affaire Martinez Zogo occupe pratiquement toutes les Unes des journaux parus ce matin. Le Jour en kiosque ce jour nous fait savoir qu’on devra encore attendre. Dans son point du jour, notre confrère revient sur l’audition du directeur d’exploitation de Vision 4, Jean Claude Fouda Abega devant les enquêteurs de la Commission mixte instituée pour élucider l’affaire.

Mutations lui revient sur la communication du gouvernement sur l’affaire hier et souligne que ce dernier a mis en garde des personnes qui la commentent non sans promettre de publier l’identité des assassins en temps opportun. Cette sortie, apprend-on, arrive dans un contexte où les pouvoirs publics font face aux critiques pressantes de l’opinion publique, qui exige les résultats de l’enquête.

Le journal Le Témoin de Francis Bonga revient aussi sur la communication du gouvernement hier relative à cet assassinat spectaculaire. Selon lui, l’opinion souhaite en savoir davantage sur cette enquête mixte instruite par le président de la République, mais qui peine à connaitre son épilogue malgré l’interpellation des suspects.

Le quotidien L’Info à Chaud nous fait savoir ce matin que la chanteuse camerounaise, Lady Ponce réclame justice pour le journaliste assassiné il y a plus d’un mois. Dans une publication sur sa page Facebook le 1er mars, elle exprime son indignation, soulignant au passage que « personne ne mérite une telle mort, une telle humiliation ».

Pour approfondir :   Joshua Osih: « En tant que président de la République, [les leaders sécessionnistes] ne pourront pas être condamnés »

En économie, le quotidien l’Économie nous renseigne qu’une équipe d’évaluateurs séjourne au Cameroun pour examiner la gestion des finances publiques dans le pays. De manière plus détaillée, le journal indique en sa page 3 qu’une délégation du Fonds monétaire international conduite par Joël Turkewitz a été reçue le 28 février dernier à Yaoundé, par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze. La mission du FMI que conduit Joël Turkewitz, Chef d’unité adjoint au département juridique du FMI, s’inscrit dans le cadre de l’assistance technique vis-à-vis du Cameroun. À la demande du gouvernement camerounais, l’objet de cette visite est de procéder au diagnostic des vulnérabilités en matière de gouvernance, notamment dans les secteurs de la corruption et ceux pouvant avoir une incidence sur l’activité économique.

Pour approfondir :   Cameroun : Seidou Mbombo Njoya candidat à la présidence de la FECAFOOT

La Voix des Jeunes alerte sur l’insécurité à Meiganga. Dans son édition parue dans les kiosques ce matin, notre confrère parle de la recrudescence des cas d’agression, de viols et meurtre dans cette localité de la région de l’Adamaoua. Une situation qui selon le journal, créée la psychose au sein de la population.

Très chers abonnés, c’est ici que s’achève cette revue de presse ce matin. Merci d’avoir une fois de plus répondus présents à ce rendez-vous quotidien. À demain pour la dernière sortie de la semaine.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Communior

Jean Crépin Nyamsi à René Sadi : « votre communication est nulle »

Me Christian Bomo Ntimbane

Christian Bomo Ntimbane : « Les journalistes ne sont pas interdits de relater le déroulement des procédures judiciaires »