in

La revue de presse camerounaise du jeudi 16 février 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci une fois de plus de vous connecter à lebledparle.com pour lire votre revue de la presse quotidienne. Comme tous les matins, découvrez ci-dessous, l’essentiel des informations disponibles en kiosque ce jour.

Capture 2

L’assassinat de Martinez Zogo continue d’occuper la scène. Alors que les soupçons pèsent sur le ministre de la Justice Laurent Esso sur son implication sur l’affaire, le membre du gouvernement n’a toujours pas été inquiété par la justice. Selon le quotidien Mutations, dans un communiqué daté du 13 février 2023, les chefs Sawa condamnent « le lynchage médiatique de Laurent Esso dont la culpabilité n’a été ni formellement, ni clairement établie », et demandent l’arrestation des vrais coupables, facilitateurs et donneurs d’ordre. Ces autorités traditionnelles pensent que Laurent Esso est victime d’un acharnement du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh pour avoir décidé d’enquêter sur les scandales de détournements de la CAN 2019 et Covidgate. C’est à lire dans le journal en kiosque ce jour.

Émergence en kiosque nous fait savoir que l’Agence de Régulations des Télécommunications (ART), a servi 13 mises en demeure aux opérateurs de téléphonie mobile locaux, pour la qualité de réseau. Selon le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), Philémon Zoo Zame qui s’exprime dans les colonnes du journal, des équipes pluridisciplinaires sont actuellement sur le terrain pour effectuer des contrôles de performance des réseaux de téléphonie mobile, en corrélation avec les indicateurs de performance contenus dans les cahiers de charges des opérateurs en activité au Cameroun. Il s’agit des opérateurs privés Orange, MTN, Viettel (qui opère sous la marque Nextell) et de la compagnie publique Camtel.

Pour approfondir :   [Tribune] Célestin Bedzigui : « Il faut sauver le Professeur Fridolin Nke pour sauver la Liberté d'opinion »

EcoNews pour sa part nous apprend que les confédérations syndicales, regroupées au sein du Cameroon Workers Forum, exigent une revalorisation du Salaire minimum inter garanti (Smig) à 60000 FCFA pour le secteur privé.  Analyses et perspectives à lire en page 5.

Le journal Le Soir est aussi en kiosque. En grande Une ce matin, l’on apprend que Patrice Emmanuel Ngolle III nommé par décret présidentiel le 10 février dernier comme nouveau président du Conseil d’Administration de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA), a officiellement pris fonction. Notre confrère revient sur les missions de cet ancien Inspecteur général du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, dans cette entreprise publique.

Pour approfondir :   Mercato politique : Un ancien conseiller municipal du SDF rejoint les rangs du MRC

C’est le peu de journaux parvenus à notre rédaction ce matin. Merci d’avoir été présents, et à demain pour la dernière édition de la semaine.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Anniv

Me Simh « Paul Biya n’a pas confié la confection de son gâteau d’anniversaire à un Camerounais alors qu’il demande aux jeunes d’entreprendre »

mm

Affaire Martinez Zogo : Une nouvelle tournure pour l’enquête, la fin pour Amougou Belinga ?