in

La croissance économique mondiale ralentira à 2,4% en 2024, selon l’ONU

Selon un rapport récemment publié par l’ONU, la croissance économique mondiale devrait ralentir en 2024, passant d’un taux estimé à 2,7% en 2023 à 2,4%. Cette tendance est inférieure au taux de croissance de 3% enregistré avant la pandémie de COVID-19.

77777623 56502333

La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions économiques majeures dans le monde entier. De nombreux pays ont été contraints de mettre en place des mesures de confinement et de restriction des déplacements, ce qui a entraîné une baisse de la demande et des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement. Bien que l’économie mondiale se soit peu à peu remise de ces chocs, le rapport de l’ONU souligne que la reprise sera plus lente que prévu.

L’un des facteurs contribuant à ce ralentissement est l’incertitude persistante entourant la pandémie de COVID-19. Les variants du virus continuent de se propager et il est difficile de prédire l’évolution future de la situation sanitaire. Cette incertitude pèse sur la confiance des consommateurs et des investisseurs, ce qui limite la reprise économique.

De plus, le rapport souligne également les inégalités croissantes entre les pays et au sein des pays. Les pays à faible revenu ont été particulièrement touchés par la pandémie et leur capacité à se remettre de la crise est limitée. Les inégalités socio-économiques se sont aggravées et pourraient entraver la croissance économique à long terme.

Pour approfondir :   Can 2019 : Des journalistes sénégalais et tunisiens se livrent à un combat sans merci dans la tribune

Le rapport de l’ONU met également en évidence l’importance de la coopération internationale pour stimuler la reprise économique. Les gouvernements doivent travailler ensemble pour mettre en place des politiques coordonnées et des mesures de relance économique efficaces. Il est essentiel de soutenir les pays à faible revenu et de promouvoir une croissance économique inclusive et durable.

Le rapport de l’ONU prévoit un ralentissement de la croissance économique mondiale en 2024, avec un taux de croissance estimé à 2,4%, inférieur au taux de 3% enregistré avant la pandémie. Les incertitudes persistantes liées à la pandémie de COVID-19 et les inégalités croissantes entre les pays et au sein des pays sont autant de facteurs qui entravent la reprise économique. Une coopération internationale accrue est nécessaire pour stimuler la croissance économique et promouvoir une reprise durable.

Pour approfondir :   L'équipe du Sénégal a interdit la musique dans son vestiaire pendant la CAN 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moukandjo paul biya

Benjamin Moukandjo présente le Cameroun comme un favori naturel à la victoire

moutsepe

CAN 2024 : Patrice Motsepe se lâche «L’accident qui s’est produit au Cameroun aurait pu être évité »