in ,

Bassirou Diomaye Faye est polygame et marié à 2 femmes, qui sera la nouvelle première dame du Sénégal ?

Le 5e président de l’histoire du Sénégal qui a été élu à l’issue du scrutin du 24 mars 2024, a deux épouses : Marie Khone Faye et Absa Faye.

Faye Bas
Bassirou Diomaye Faye-DR

Un nouveau visage va présider aux destinées du Sénégal. Bassirou Diomaye Faye, 44 ans et Secrétaire du Pastef, a remporté l’élection présidentielle devant l’ancien ministre Amadou Ba dès le premier tour. L’arrivée du jeune inspecteur des Impôts à la tête du Sénégal a suscité des scènes de liesses dans tout un pays, désireux de repartir sur une nouvelle ère après deux mandats tumultueux de Macky Sall. A l’enthousiasme que suscite l’élection du président Faye, il faut également noter les interrogations que suscitent sa situation matrimoniale chez certains compatriotes curieux. En effet, l’allié d’Ousmane Sonko est polygame et marié à 2 femmes : Marie Khone Faye est sa première épouse et Absa Faye la seconde. Dès lors, laquelle des deux occupera la fonction de première dame ? A cette question, la panafricaniste Nathalie Yamb croit avoir la réponse.

Pour approfondir :   Cabral Libii : « Le combat politique n'est pas celui du vandalisme »

L’éloge de la polygamie

« D’une part, la fonction de 1ère dame n’existe pas dans la constitution ni dans aucun autre texte sénégalais. Il n’y a ni première, ni deuxième ni vingtième dame. Il y a l’épouse/les épouses/conjoint (s) du président de la République. Au regard de la loi, ce sont des citoyennes ordinaires. Le terme “1re dame” est donc un abus de langage très prisé, pas seulement en Afrique, mais un peu partout dans le monde. À ma connaissance, seuls les USA et les monarchies ont prévu le statut de First Lady/First Gentleman (ainsi que reine/roi consorts etc.) dans leurs textes. Par ailleurs, Bassirou ne sera ni le premier, ni le dernier chef de l’Etat à avoir 2 ou plusieurs épouses officielles : Barrow, Zuma, Oligui Nguema sont tous polygames assumés, Mobutu et Deby père l’ont aussi été (ce n’est qu’un échantillon). Et cela n’a jamais posé un quelconque problème au niveau protocolaire. L’épouse qui l’accompagnera sera décrite comme ‘première dame’, et s’il se fait accompagner des deux, ce seront ‘les premières dames’. Vive la Polygamie ! », argumente la Camerouno-suisse.

Pour approfondir :   Nathalie Yamb explique enfin pourquoi elle ne critique pas Paul Biya

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabral Libii Info tv

Robert Kona, le fondateur du PCRN exclu du parti !

Tanus

Le célèbre artiste de Bikutsi Tanus Foé : « J’ai été doté par une femme blanche »