in

La BAD débloque 26,9 milliards de FCFA pour la construction du pont sur le fleuve Logone

Bad Logone

L’information a été rendue publique le 6 mai 2020, par la Banque africaine de Développement (BAD).

Bad Logone
Image d’illustration (c) Droits réservés

En date du 30 avril 2020, le conseil d’Administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a approuvé la subvention d’un montant de 40,94 millions d’euros, soit environ 26,9 milliards de FCFA pour la construction du pont sur le fleuve Logone reliant les villes de Yagoua au Cameroun à celle de Bongor au Tchad.

L’infrastructure tient sur une distance totale de 14,2 km pour 7,4 km côté tchadien et 6,8 km côté camerounais.

Répartition des fonds

Selon les informations publiées par l’institut financier, ces fonds seront divisés en deux parties. La première, d’un montant de 20,785 milliards d’euros, soit 13,6 milliards de FCFA, destinée à la partie camerounaise et la seconde de 19,215 milliards d’euros qui équivaut à environ 12,6 milliards de FCFA pour la partie tchadienne.

Pour approfondir :   Loi régissant les associations artistiques et culturelles au Cameroun : Jean-Pierre Bekolo adresse un message à Paul Biya

Le coût total du projet est estimé à un montant de 92 milliards de FCFA, dont 74 milliards de FCFA, pour l’ouvrage proprement dit et 18 milliards pour les projets connexes. Le financement de ce projet est accordé sous le mécanisme de la Facilité d’investissement pour l’Afrique dans le cadre d’un accord-cadre entre la Bad et la Commission européenne.

L’objectif de cette infrastructure interrégional vise à développer les échanges entre les deux pays. « Plus précisément, le projet vise à promouvoir les échanges entre les États, en particulier entre le Cameroun et le Tchad, à réduire le temps des déplacements et les frais de transport y afférents, et à améliorer l’accès à des services de base par les habitants des localités voisines », note le rapport.

Pour approfondir :   Présumée arrestation du fils de Grégoire Owona en France : Le ministre remonte les bretelles à J. Rémy Ngono

Rappelons que c’est le 27 février que le président tchadien Idriss Deby Itno procédait à la pose de la première pierre du pont, en présence du Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute. Les travaux de construction du pont ont été confiés au consortium Razel Cameroun-Razel Fayat-Sotcocog pour une durée de 36 mois.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afaraft Cam

Après la bagarre manquée avec Ariel Sheney, Jean Jacques Kouamé révèle pourquoi Dj Arafat est mort trop tôt

Ambroise Kom Jacques Fame Ndongo

Affaire Agbor Balla : Ambroise Kom déshabille Fame Ndongo et l’université camerounaise