in

La revue de presse camerounaise du lundi 3 avril 2023

Très chers abonnés de la revue de la presse, bonjour. C’est toujours un plaisir de vous retrouver ici tous les matins dans le cadre de cet exercice. Comme tous les matins, nous vous livrons ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques ce jour au Cameroun.

Les Unes en kiosque ce matin

On commence en politique avec le journal de Nestor Djiatou, Sans Détour. Notre confrère présente le scénario d’une élection présidentielle anticipée au Cameroun. Parmi les pistes évoquées, « le refus de chambouler l’ordre gouvernant, les appels à mobilisations permanents des militants du Rdpc, des sorties progressives de Franck Biya de l’ombre pour le propulser sous les projecteurs… », énumère le journal paru ce matin.

L’hebdomadaire Meyomessala dans son numéro en kiosque ce lundi, nous fait savoir que le Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres a exprimé le 29 mars 2023, sa gratitude au président camerounais « pour son rôle éminemment politique », en Afrique centrale. C’est à lire en pages 6 et 7 de la publication de Jean Paul Bekono.

Le Médiateur Infos d’Alex Tadum revient en profondeur ce matin sur la reconduction de Cavaye Yéguié Djibril au perchoir. Unique candidat en lice, lit-on, le député du Mayo-Sava dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun a été réélu le 27 mars 2023 sur un score de 146 voix sur 159, contre 13 bulletins nuls. Au soir de cette réélection, le président de l’Assemblée nationale s’est exprimé. Des propos que vous lirez en page 6 et 7 du journal Le Mediateur Infos.

Le journal Défis Actuels a recensé les opérateurs économiques qui ont fait leur entrée au Sénat. Au total, apprend-on, ils seront onze à y siéger pour cette mandature contre dix pour la précédente. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Que peuvent-ils ? Les réponses sont à découvrir dans le journal de François Bambou.

Parlons sport, notamment du volleyball avec l’hebdomadaire La Une d’Alexi Nyangon qui présente Julien Serge Abouem comme étant le « président légitime » de l’instance dirigeante de cette discipline sportive au Cameroun. « Malgré les manœuvres obscures d’une certaines personnalité, l’actuel président de la Fédération camerounaise de volleyball a été reconnu par la loi camerounaise et est déjà à pied d’œuvre pour rendre son mandat plus créatif », indique notre confrère, dans son numéro en kiosque cette semaine.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 10 décembre 2021

Le journal L’Avenir tente d’expliquer pourquoi le gouvernement a autorisé « à titre exceptionnel », la vente du carburant dans les bidons aux usagers. Notre confrère relève que l’application de cette instruction reste encadrée par les services compétents du ministère de l’Eau et de l’Énergie à travers les contrôles dans les stations-services…

EcoMatin de ce matin aborde la question des délestages au Cameroun, et fait savoir que dans une correspondance au patron d’Eneo du 17 février portant sur des délestages observés sur le Réseau interconnecté sud (RIS) le ministre Camerounais de l’Eau et de l’Énergie déclare qu’entre la fin de l’année dernière et le premier trimestre de cette année, le barrage de Menve’ele a perdu plus de 82% de sa production électrique. Alors que le Réseau interconnecté sud (RIS) n’avait besoin que de 75% de sa puissance pour éviter les délestages actuels que subit le Cameroun. « Identité remarquable dans les projets structurants de première génération du septennat des grandes ambitions, le barrage de Memve’ele (211 MW) figurait parmi les ouvrages devant reléguer les délestages au rang de tristes souvenirs durant la décennie écoulée. Mais de promesse pour des lendemains éclairés, il est devenu un éléphant blanc au fil du temps », écrit le journal d’Émile Fidieck.

Pour approfondir :   Dieunedort Kamdem, "le général de Dieu" est recherché par la police camerounaise

La Voix des Jeunes présente à sa Une ce matin, un jeune de 29 ans qui influence le paysage économique camerounais. Borel Taguia Kana puisqu’il s’agit de lui, est, renseigne le journal, à la tête d’un empire de 6 entreprise qui cumulent à date, un capital social d’un peu près d’un milliard de FCFA. Détenteur de deux livres, d’un brevet d’invention, et plusieurs prix, l’ingénieur livre les secrets de sa réussite dans les colonnes du journal La Voix des Jeunes, publication de ce matin.

On termine en économie, notamment avec le commerce extérieur. Le quotidien l’Économie de ce matin examine les retombés de la collaboration entre la Douane camerounaise et la Banque des Etats de l’Afrique centrale. C’est à lire en page 3.

Abonnés de la revue de la presse, c’est un réel plaisir de vous avoir servi ce matin. Merci de votre fidélité à lebledparle.com. A demain pour une nouvelle sortie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Diamant croqueuse

Me Désiré Sikati : « Vision 4 veut détourner l’attention du peuple sur le dossier Martinez Zogo »

Chatue Emmanuel

Emmanuel Chatué : « La presse nationale vient d’être hautement honorée par ma nomination comme Sénateur Titulaire »