in

Kribi : les baignades à la plage interdites par le Préfet !

La plage de Kribi, joyau balnéaire du Sud Cameroun, fait face à une situation préoccupante alors que les eaux de mer continuent de monter, causant d’importants dégâts le long de la côte.

Kribi
Plage de Kribi-DR

Les ravages de la montée des eaux de la mer de Kribi sont tels que le préfet de l’Océan a pris la décision radicale d’interdire la baignade dans cette zone prisée par les touristes. Les conséquences de cette montée fulgurante des eaux sont visibles le long de la plage. Arbres renversés, maisons et hôtels détruits, les constructions préservées sur le rivage ont été sérieusement endommagées.

Ces dommages sont occasionnées par les fortes pluies qui ont frappé la région ces dernières semaines. Cette situation a entraîné une paralysie des activités économiques locales, notamment la pêche et le tourisme.

Autorités pour fumer des mesures d’urgence

Face à cette situation critique, le préfet de l’Océan, Nouhou Bello, a entrepris une tournée d’évaluation des dommages le 17 août dernier. Suite à cette évaluation, il a pris une mesure radicale en interdisant la baignade à la plage de Kribi jusqu’à nouvel ordre. Cette décision a été motivée par plusieurs facteurs, dont l’incivisme des populations et le non-respect des normes environnementales et réglementations liées à l’occupation de l’emprise maritime.

Pour approfondir :   Cameroun : 4,6 milliards de FCFA mobilisés pour boucher les nids de poule à Yaoundé, sur les 13 milliards nécessaires

Respect des normes environnementales et réglementations

Le préfet rappelle que l’emprise maritime est légalement définie à 50 mètres de la côte. Les constructions permanentes ne sont pas autorisées dans cette zone, même pour les détenteurs d’autorisations d’occupation temporaire. Ces constructions doivent être de nature provisoire en raison de la précarité de l’emprise maritime et des risques liés à la montée des eaux.

La plage de Kribi, autrefois un lieu de détente et de loisirs, fait maintenant face à des défis environnementaux sérieux. La baignade interdite en est un rappel brutal, justifie l’urgence d’une gestion responsable des ressources naturelles et de la sensibilisation à la protection de l’environnement.

Pour approfondir :   Parfait Ayissi se lâche sur le plateau de Tour d’Horizon : « Moi perfecto, les femmes me supplient pour avoir des rapports avec elles »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Immeuble DGI

Impôts-Cameroun : les recettes fiscales atteignent un chiffre record au 1er semestre 2023

Pemi Norvege

La Fédération norvégienne de football proche d’arracher une pépite camerounaise