in ,

Jeux de la Francophonie : Voici le double exploit réalisé par le Cameroun U-20 et son jeune coach Yvan Kenmoe

Les Jeux de la Francophonie ont été marqués par un double record pour le Cameroun, avec sa première médaille dans l’histoire de la compétition et l’exploit remarquable de son jeune entraîneur Yvan Kenmoe

JF Kenmoe
Yvan Kenmoe, le jeune coach (c) Droits réservés

Les Lions Indomptables U-20 ont triomphé lors de la 9e édition des Jeux de la Francophonie qui s’est déroulée du 28 juillet au 6 août à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Yvan Kenmoe, âgé de seulement 27 ans, a écrit son nom en lettres d’or dans l’histoire du football camerounais en remportant le titre avec les jeunes joueurs prometteurs. Son talent et sa détermination ont conduit l’équipe à la victoire, faisant de lui le plus jeune entraîneur à remporter un titre avec une sélection nationale camerounaise.

Arthur Avom envoie le Cameroun au 7e ciel

La finale du football masculin s’est révélée être un match palpitant pour les Lions Indomptables U-20 qui ont affronté les Étalons du Burkina Faso. Le Cameroun a finalement pris l’avantage en remportant la rencontre 2-1, avec des buts marqués par Peter Nebamkia et Arthur Avom Ebong. Cette victoire a marqué un premier sacre pour le Cameroun dans la catégorie football des Jeux de la Francophonie. Ce triomphe est le résultat d’un travail acharné et d’un dévouement sans faille de la part des joueurs et de leur entraîneur, Yvan Kenmoe. Le jeune coach a su insuffler un esprit de combativité et d’excellence à son équipe, et cette médaille d’or restera à jamais gravée dans les annales du sport camerounais.

Pour approfondir :   Cameroun : Les résultats des baccalauréats et brevet de technicien industriels seront lus ce 9 septembre 2020

La consécration de Yvan Kenmoe en tant que plus jeune entraîneur à remporter un titre avec une sélection camerounaise est un exemple inspirant pour la jeunesse du pays. Son succès précoce montre que la passion et le travail acharné peuvent ouvrir des portes extraordinaires dans le monde du sport. Le Cameroun peut être fier de ses jeunes talents et de son entraîneur visionnaire. Ce succès aux Jeux de la Francophonie témoigne de la richesse du football camerounais et de son potentiel à briller sur la scène internationale.

Pour approfondir :   Hugo Broos: « Il faut absolument améliorer les infrastructures et la formation au Cameroun »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngono Etoo

Rémy Ngono : « Iya Mohamed est le meilleur dirigeant de la Fecafoot de tous les temps »

Song Alex 1

Alexandre Song dénonce à son tour la mise à l’écart d’André Onana de l’équipe nationale camerounaise