in

Jean Crépin Nyamsi : « Seul le lieu du crime avec les preuves concrètes peuvent envoyer Amougou Belinga en prison »

L’universitaire dans un texte publié sur Facebook, le vendredi 24 février 2023 revient sur l’affaire Martinez Zogo, avec le renvoie des suspects au Sed pour complément d’enquête par le commissaire du gouvernement. Il pense que c’est l’identification du lieu du crime et preuves suffisantes qui peuvent accabler le présumé commanditaire du crime Jean Pierre Amougou Belinga.

le pdg jp amougou belinga

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Ma réflexion est cartésienne et scientifique. Je refuse d’agir avec émotion. Facebook est malheureusement le paradis du four-tout.

Mon devoir universitaire me demande de revenir une fois de plus sur le cas Amougou Belinga et de dire aux camerounais pourquoi ce dossier est compliqué pour eux à comprendre et facile pour des personnes scientifiques.

Un pays qui se nourrit uniquement dans les commentaires du bar sans preuves et pourtant le niveau académique moyen du Camerounais est un bac+.

Comment comprendre un peuple qui mange haine, jalousie, hypocrisie, méchanceté et tribalisme ?

Comment comprendre un peuple qui pleure par intérêt ?

La vérité de Dieu est insondable. Il connaît nos coeurs et se demande ce que veut vraiment le peuple camerounais ?

Dès que le camerounais voit une analyse de vérité, il prend la fuite et va se réfugier tranquillement et calmement dans les analyses du kongossa sans véritable fondement scientifique.

J’ai publié un post la dernière fois, vous avez zappé comme d’habitude. Charles Tchoungang est un avocat redoutable et inconstablement le meilleur avocat du Cameroun. Il est le Monsieur alquitador du Cameroun, il perd rarement ses procès.

Pour approfondir :   Serge Espoir Matomba : « le Mali aujourd'hui, semble nous renseigner sur la capacité d'un peuple souverain à donner et à reprendre son pouvoir quand il le souhaite»

Certaines personnes découvrent qui est maître Charles Tchoungang avec l’affaire Amougou Belinga. Même Éric Dupond-Moretti a peur de cet animal du barreau. Je précise bien, il perd rarement les procès.

Charles Tchoungang a fait un point de presse avec une question fondamentale et certaines personnes par ambitions diaboliques, vengeagistes et surtout ignorantissime ont dérouté les compatriotes sur leur compréhension des propos de Charles Tchoungang.

L’avocat a laissé les Camerounais sur une question simple et sa plaidoirie reste sur ce point central.

Où se trouve le lieu du crime ?

Les magistrats ont cette réponse demain, Amougou Belinga ira directement en prison. Sans cette preuve et rien qu’avec les vomissures sans éléments concrets des doigts pointeurs, Amougou Belinga retrouvera sa liberté.

Pour approfondir :   Maurice Kamto : « Francis tu as fait le boulot proprement »

Le lieutenant-colonel Justin Danwe reconnaît être l’assassin. Il a torturé Martinez Zogo où ? Cette question est pourtant simple à comprendre.

La lieutenant-colonel Justin Danwe est la personne qui fausse le jugement et les magistrats auront la difficulté à prendre une décision sans preuves devant un avocat monstre comme Charles Tchoungang.

Seul le lieu du crime avec les preuves concrètes peuvent envoyer Amougou Belinga en prison. Sinon, Justin Danwe nous aura fait perdre beaucoup de temps pour rien avec son faux témoignage.

JPoint Rémy Ngono, l’homme des dossiers noirs. Nous comptons aussi sur tes investigations pour trouver le lieu du crime.

Dr Jean Crépin Soter Nyamsi

La voix unique du peuple camerounais

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nti Essomba D

Dieudonné Essomba : « Malheur aux Ekang qui entrent dans le complot contre Jean Pierre Amougou Belinga »

min

Affaire Martinez Zogo : Désaccord entre le gouvernement camerounais et le MRC suite aux déclarations du ministre de la Communication