in

Jean Crépin Nyamsi : « Je déconseille Maurice Kamto d’aller plaider le cas des marcheurs du MRC »

Maurice Kamto lors d'une plaidoirie comme avocat
Maurice Kamto lors d'une plaidoirie comme avocat

L’enseignant-chercheur a formulé ce conseil à Maurice Kamto à travers un texte publié sur son compte facebook le mercredi 14 septembre 2022.

Le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun en posture d’Avocat va défendre les militants de son parti au tribunal ce jeudi 15 septembre 2022. « Tout comme il a défendu l’intégrité territoriale du Cameroun à Bakassi, le Pr Maurice KAMTO en compagnie du collège d’avocats Souop Sylvain sera devant la barre de la cour d’appel du centre jeudi 15 septembre 2022 pour défendre le droit à la liberté d’expression et de manifestation dû à chaque camerounaise et chaque camerounais à travers le procès des manifestants pacifiques faits prisonniers politiques », écrit Joseph Emmanuel Ateba, Secrétaire national à la communication du parti sur son compte Facebook ce jour.

Jean Crépin Soter Nyamsi en guise de réaction pense que ce n’est pas une bonne chose et recommande à l’homme politique ne pas le faire. « Qu’est ce qui ne va pas avec le professeur Maurice Kamto ? Qui manipule vraiment le Président du MRC? Je déconseille fermement l’avocat reconnu mondialement d’aller plaider le cas des marcheurs du MRC », écrit-il.

Pour approfondir :   Affaire Marafa. Des étudiants de Ngaoundéré adressent une motion de soutien à Marafa

Il estime que Maurice Kamto en allant défendre les prisonniers de son parti rompt avec la cohérence de ses idées politiques. « Je suggère au professeur de multiplier les conférences pour mettre en mal le régime RDPC.  Je demande au Président Maurice Kamto d’être cohérent dans sa démarche politique. En allant défendre les marcheurs du MRC, il reconnaît de facto l’état de droit au Cameroun », ajoute l’analyste politique.

 

Bien plus, il pense que l’éminent Avocat se fera humilier et perdra ainsi sa crédibilité. « Le Président Kamto va se faire humilier par les petits avocats du gouvernement et perdra en crédibilité. Le procès du 15 septembre est un piège que le Président Kamto, homme politique doit automatiquement éviter », conlue-t-il.

Pour approfondir :   La sévère mise en garde de Fame Ndongo à Kamto et ses alliés : «Il ne faut pas jouer avec le Cameroun»

Le parti à travers son Secrétaire général adjoint invite massivement les militants à ce procès. « Chers militants et sympathisants du MRC. Faisons du passage de nos camarades à la Cour d’Appel du Centre jeudi prochain 15 septembre 2022 un meeting. Soyons-y très nombreux! », écrit Roger Justin Noah sur son compte Facebook le 09 septembre 2022.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leonel Lemou

Léonel Loumou : « Kamto n’aimerait pas affronter Michèle Ndoki pour le poste de président du MRC »

Jean blaise gwet

Jean Blaise Gwet : « Si la France veut stopper l’ampleur du sentiment antifrançais en Afrique, elle doit laisser les Camerounais choisir librement leur candidat en 2025 »