in

Jean Crépin Nyamsi à Aimé Bonny : « arrête de jeter les étudiants à la vindicte populaire »

Dans une publication sur son compte Facebook, le lundi 30 janvier 2023, l’enseignant-chercheur en SIC répond à son confrère le Pr Aimé Bonny qui dénonce l’absentéisme des étudiants de la Faculté de Médecine de l’Université de Douala qui déteint selon lui sur la qualité de la formation de ceux-ci avec des répercussions sur le plan professionnel après les études.

Aime Bonny

Jean Crépin Nyamsi estime qu’il ne doit pas jeter en pâture les étudiants. « Que le professeur de cardiologie arrête de jeter les étudiants à la vindicte populaire. Nous avons vu ici sur les réseaux sociaux, l’entrée en amphithéâtre d’un professeur avec cigar à la bouche. Ce dernier est venu bluffer les étudiants ou il était là pour faire ce qu’on doit faire dans le temple du savoir? », écrit-il.

L’universitaire pense aussi que c’est le Pr Aimé Bonny qui est le problème. « Les étudiants vous diront que le professeur en cardiologie qui bavarde est un enseignant difficile à comprendre et ne donne pas l’envie de suivre son cours. Les patients de notre professeur en cardiologie n’ont peut-être pas le choix au Cameroun sinon, ce professeur en cardiologie n’aura plus jamais de patients », ajoute-t-il comme l’a noté Lebledparle.com.

Ci-dessous la réaction intégrale

[ Focus aux universitaires des médias TV]

✓Je vois une vidéo d’un professeur du département de cardiologie de l’Université de Douala qui circule depuis un bon moment parlant des étudiants qui ne viennent pas suivre les cours.

✓Je veux rire, mais je me retiens par respect pour le métier d’enseignant.

✓Ce professeur de cardiologie estime que les étudiants sont des grands absentéistes de ses cours.

✓Il va plus loin dans son analyse et prend le peuple à témoin pour la qualité des médecins de demain. Ce qui oublie de dire au peuple, c’est que la qualité de l’enseignement n’est pas au niveau pour attirer l’étudiant conscient.

✓Un professeur médiocre qui n’apporte rien de nouveau dans l’enseignement et passe son temps à faire la dictée de son cours aux étudiants, aura une classe vide.

✓je vous donne ici, les caractéristiques d’un bon enseignant à savoir:

✓ Expert dans son domaine

✓ Méthodique et structuré

✓ Fait le lien entre la théorie et la pratique

✓ Très bon pédagogue

✓ Bonne relation professeur-étudiants

✓ Compétence académique

✓ Bonne connaissance de la transmission du savoir

Pour approfondir :   Une camerounaise condamnée à payer une amende de 100 milliards FCFA pour trafic illégal de l’or au Gabon

✓ Communication fluide et limpide

✓ Recyclage trimestriel de l’enseignant

✓Le professeur de cardiologie n’explique pas au peuple camerounais qu’ils ont les cours sur papiers préparés depuis des années et qui n’ont plus jamais connus des améliorations.

✓Pourquoi un étudiant viendra perdre son temps dans l’amphithéâtre alors qu’il a déjà photocopié le cours chez l’ancien étudiant du professeur il ya 5 ans en arrière.

✓Un cours théorie fait sous forme de dictée fatigue et ne donne pas envie de suivre. Que le professeur de cardiologie et ses autres collègues enseignants au Cameroun arrêtent de faire les dictées et innovent dans leur méthode d’enseignement.

✓Que le professeur de cardiologie demande à ses collègues de revoir les copies des cours qu’ils ont préparé depuis 20 ans et aucune virgule n’a plus jamais changé dans leur support de cours.

✓Depuis que je donne cours, je compte toujours le même nombre d’étudiants dans ma salle de classe. Je mets les supports de cours théoriques à la disposition des étudiants 1 mois avant la rentrée académique.

✓Les étudiants ont le temps de faire les recherches, de lire mon cours et de voir si mon cours est du plagiat ou non. Ils relèvent les incompréhensions qu’ils ne comprennent pas et aux heures de mon cours, je ne suis plus dans la reprise du cours dans l’ensemble, mais dans les explications avec un bon PowerPoint à l’appui pour illustrer mes explications.

✓Mon rapport avec mes étudiants est toujours cordiale dans un climat de respect et d’échange. Ne pas voir un étudiant comme une personne qui ne connait rien et que son job est de venir boire le mauvais vin dispensé.

✓L’enseignant doit être un bon pédagogue, qui maîtrise son domaine de compétences et à la qualité d’une bonne transmission.

✓Aviez-vous entendu un jour que pendant le cours du professeur Roger Gabriel Nlep du papa de ma frangine Raissa Nlep les étudiants étaient absents?

Pour approfondir :   Crise anglophone : Un enseignant tué par des séparatistes au Nord-Ouest

✓Aviez-vous entendu un jour que pendant le cours du professeur Maurice Kamto, les étudiants étaient absents ?

✓Aviez-vous entendu un jour que pendant du professeur Augustin NKontchou Komeni, les étudiants étaient absents?

✓Que le professeur de cardiologie arrête de jeter les étudiants à la vindicte populaire. Nous avons vu ici sur les réseaux sociaux, l’entrée en amphithéâtre d’un professeur avec cigar à la bouche. Ce dernier est venu bluffer les étudiants ou il était là pour faire ce qu’on doit faire dans le temple du savoir?

✓Les étudiants vous diront que le professeur en cardiologie qui bavarde est un enseignant difficile à comprendre et ne donne pas l’envie de suivre son cours. Les patients de notre professeur en cardiologie n’ont peut-être pas le choix au Cameroun sinon, ce professeur en cardiologie n’aura plus jamais de patients.

✓Il parle mal aux patients et étudiants et n’a pas la maîtrise pédagogique qu’il faut pour un enseignant chevronné.

✓Que mes collègues enseignants arrêtent de faire les yeux doux au RDPC et attendent les nominations. Qu’ils préparent bien les cours et qu’ils arrêtent de prendre les étudiants comme les imbéciles.

✓Les étudiants au Cameroun n’ont pas le courage de dire la vérité aux enseignants. Ils ont la peur dans le ventre car les enseignants sont les dieux dans les campus.

✓Chers enseignants, il faut commencer par voir vos cours qui dates des années ancestrales et ne répondent plus à la modernisation pédagogique de l’enseignement.

✓Vous avez votre part de responsabilité dans la médiocrité des apprenants d’aujourd’hui qui seront les professionnels de demain.

Dr Jean Crépin Soter Nyamsi

Enseignant – chercheur

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chefs traditionnels lekie

Assassinat de Martinez Zogo : Le message d’Anne Féconde Noah auc Chefs traditionnels de la Lekié après leur revirement

Samuel Eto'o sous le maillot des lions indomptables

Crépin Nyamsi : « l’absence de la Fécafoot à l’enterrement de Modeste Mbami n’est autre qu’un petit léger contre temps »