in

Assassinat de Martinez Zogo : Le message d’Anne Féconde Noah auc Chefs traditionnels de la Lekié après leur revirement

Après leur déclaration rejetant le corps de leurs fils assassiné et mutilé et proposant qu’il soit inhumé au caveau familial du chef de l’Etat, ils reviennent sur leur position. Cette volteface des gardiens de la tradition n’a pas laissé indifférent la fille de la Lekié, Anne Féconde Noah Biloa, porte-parole du Pcrn, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Chefs traditionnels lekie

Le 25 janvier 2023, un groupe de chefs  traditionnels s’est rendu à Ebogo III, lieu où a été retrouvée la dépouille de Martinez Zogo. Sur place, ils ont fait une déclaration incriminant « les forces de sécurité de l’Etat ». Cette même déclaration  faisait de la journée du 30 janvier 2023, « Lékié morte ». Devenue virale sur la toile, elle a par la suite mis à découvert la division des chefs traditionnels de cette localité.

Le lendemain en effet, le président de l’association des chefs traditionnels de la Lékié a fait une autre déclaration pour décrédibiliser ses pairs. « Aucune fraction des chefs traditionnels de la Lékié n’a été mandatée pour  communiquer à l’attention de l’opinion publique un message à monsieur le président de la République Paul Biya au sujet du crime crapuleux perpétré sur la personne du journaliste Martinez Zogo », désavoue Sa Majesté Guy Tsala Ndzomo.

Sans doute, la première déclaration a valu à ces chefs traditionnels, auxiliaires d’administration désormais rémunérés, tous types de rappels à l’ordre. D’où le rétropédalage du 27 janvier 2023, comme l’a précédemment rapporté Lebledparle.com. Ils demandent des excuses au chef de l’Etat Paul Biya après avoir refusé de recevoir la dépouille de leurs fils Martinez Zogo et proposé qu’elle soit inhumée au caveau familial du chef de l’Etat à Mvomeka dans le Sud. Dans une nouvelle déclaration, les gardiens du pouvoir ancestral confessent leur « dérive ». Le dernier revirement se fait à « la résidence du ministre (chargé de mission à la présidence de la République Ndlr) Benoit Ndong Soumhet, élite de la Lékié ».

Pour approfondir :   Les célèbres transgenres Shakiro et Patricia condamnés à 5 ans de prison

Anne Féconde Noah a adressé un message à ces gardiens de la tradition. Elle pense que leur revirement va renforcer le manque de respect à leur égard de la part de leurs sujets, comme ils ont l’habitude de se plaindre, pourtant ailleurs, on observe un respect culte aux garants de la tradition. « Toutefois quand vous regardez un peu les actes que vous posez, est-ce qu’on peut penser que vous-même, vous vous prenez au sérieux ? Permettez-vous vraiment à votre entourage de vous donner du respect que vous méritez ? Est-ce que vous avez des comportements similaires à ceux des chefs des autres communautés qui sont vénérés ? », s’interroge-t-elle.

Ci-dessous, le texte intégral

Affaire Martinez Zogo : Anne Féconde Noah S’adresse Aux Chefs Traditionnels De La Lekié.

« Chers chefs traditionnels de ma Lékié et tous les ancêtres, Recevez mon  bonsoir spécial avec tout le respect

Je m’appelle Noah BILOA je suis issue d’une part du groupement Bekassa par monatele et de l’autre part du groupement Essele par Elig Mfomo. Je suis aussi petite fille de chef traditionnel.

Ce soir je voudrais vous poser une seule question, une seule, pas deux car si je parle beaucoup, je risquerais m’embrouiller dans le développement : Très souvent, vous nous faites le reproche, nous  fils et filles de la Lékié d’être irrespectueux à votre égard, pourtant, les filles et fils des autres communautés  ont du respect profond et de la considération pour leurs chefs. Personnellement, dans mes parcours des villages de notre département à propos de mes activités politiques, lorsque je croise souvent 10 chefs traditionnels, 8 ont toujours eu à me poser la question de savoir la question de savoir <<pourquoi les enfants de la Lékié ne respectent-ils pas leurs chefs traditionnels ? Pourtant en parcourant les villages des autres, on réalise que les autochtones de là-bas vénèrent leurs chefs ?>>

Pour approfondir :   Grégoire Owona : « Mobilisons-nous contre la violence Sous Toutes Ses Formes »

En ce qui me concerne, ce n’est pas le cas car, moi Anne, je vous dois un profond respect

Toutefois quand vous regardez un peu les actes que vous posez, est-ce qu’on peut penser que vous-même, vous vous prenez au sérieux ? Permettez-vous vraiment à votre entourage de vous donner du respect que vous méritez ? Est-ce que vous avez des comportements similaires à ceux des chefs des autres communautés qui sont vénérés ?

Je me limite là et je vous suggère de réfléchir à fond sur cette question que je vous ai posée. »

Anne Féconde NOAH

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

martinez zogo

Les Evêques du Cameroun se prononcent sur l’assassinat de Martinez Zogo

Aime Bonny

Jean Crépin Nyamsi à Aimé Bonny : « arrête de jeter les étudiants à la vindicte populaire »