in

Affaire Faculté de médecine de l’université de Douala : Me Désiré Sikati apporte son soutien au Pr Aimé Bonny

Dans une publication sur son compte Facebook, l’Avocat et militant du MRC a publié un texte pour se prononcer la situation d’absentéisme des étudiants de la Faculté de médecine de l’université de Douala, dénoncé par le Pr Aimé Bonny sur le plateau de la vérité en face du dimanche 22 janvier 2023.

Bonny Aime

Les révélations de l’universitaire ont été approuvé le dimanche 29 janvier 2023 par son collègue Jean Bahebeck au cours du même programme sur Equinoxe TV. Cette sortie lui a valu une demande d’explication de la part de sa hiérarchie. C’est dans ce contexte qu’intervient le cadre du MRC. « Notre Cardiologue émérite s’est donc retrouvé en face d’un cas de conscience ; à savoir se taire et mettre les vies humaines en péril, ou à défaut sacrifier sa carrière académique pour sauver des vies. Contrairement à beaucoup de Carriéristes, le professeur Aimé BONNY a opté de se sacrifier pour l’intérêt général », pense l’homme de droit.

Lebledparle.com vous propose le texte intégral de Maitre Sikati

FACULTÉ DE MÉDECINE DE L’UNIVERSITÉ DE DOUALA : QUAND LE DOYEN CASSE LE THERMOMÈTRE POUR FAIRE BAISSER LA TEMPÉRATURE.

Aimé BONNY Professeur de Médecine et spécialiste en Cardiologie a déclaré sur un Equinoxe TV que “ le taux d’absentéisme des étudiants inscrits à la faculté de médecine de l’université de Douala est de 80 %. “

Pour approfondir :   Ebolowa : La saison des maladies virales

Dans la foulée, le Docteur Roger ETOA explique alors à juste titre que cet absentéisme est la conséquence d’une mauvaise programmation des cours théoriques et pratiques le même jour, à des intervalles de temps très proches, les cours théoriques se déroulant dans la soirée alors que les exercices pratiques ont lieu en journée dans les hôpitaux.

Par ailleurs, toujours d’après le docteur ETOA, au-delà de la fatigue, la distance qui sépare les hôpitaux de la faculté, couplée aux embouteillages est aussi cause d’absentéisme.

Alors que le Doyen de la faculté de médecine est le responsable de la programmation des cours, c’est à dire qu’il est la cause de ce dysfonctionnement, celui-ci a plutôt choisi de servir une demande d’explications au professeur BONNY lui reprochant alors d’avoir parlé à la télé.

A notre avis, le professeur BONNY a parlé de cette affaire à la télé parce que outré de ce que tous les responsables de cette faculté soient au courant de l’absentéisme, mais s’y accommodent pour des intérêts personnels et au péril des vies humaines.

Pour approfondir :   Serge Espoir Matomba : « Les populations doivent coopérer avec les forces de Défense pour une sécurité globale et efficace »

Notre Cardiologue émérite s’est donc retrouvé en face d’un cas de conscience ; à savoir se taire et mettre les vies humaines en péril, ou à défaut sacrifier sa carrière académique pour sauver des vies.

Contrairement à beaucoup de Carriéristes, le professeur Aimé BONNY a opté de se sacrifier pour l’intérêt général.

Il est désormais clair que ses bourreaux vont tout faire pour lui trancher la tête.

Mais attention le peuple reconnaît ses apôtres et le professeur BONNY en est devenu un.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngom Mbekeli

Belgique : Jérôme Ngom signe à SK Beveren !

fecafoot siege 1959

Fecafoot : L’accès au Centre technique d’Odza est désormais payant