in

Football : Le Congo n’est pas candidat pour l’organisation de la CAN 2019 selon son ministre des sports

Stade Olympique Congo2

La Confédération Africaine de Football (CAF) est à la recherche de nouveaux hôtes après que son comité exécutif a voté à l’unanimité vendredi 30 novembre 2018 pour retirer l’organisation de l’évènement au Cameroun. Le Congo dément l’information de sa candidature pour accueillir la CAN 2019.


Stade Olympique Congo2
Stade Olympique Brazzaville au Congo – DR

Le vendredi 7 novembre 2018, Constant Omari, qui est par ailleurs le vice-président de CAF, a déclaré à Radio France International (RFI) que le « Congo Brazzaville a écrit pour organiser »la CAN 2019. Le ministre des Sports du Congo Brazzaville, Hugues Ngouélondélé, est monté au créneau et a indiqué que son pays n’est pas candidat à la place du Cameroun pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations de l’année prochaine. « C’est plutôt le contraire, le Congo-Brazzaville ne sera pas candidat, ce ne sera pas possible », a déclaré Ngouélondélé à RFI ce samedi 8 décembre 2018.

Selon le ministre des sports, le temps qui reste avant l’organisation de la CAN 2019 n’est pas favorable pour son pays. « Nous sommes à six mois de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations et il ne nous sera pas possible de l’organiser avec honneur et dignité », a ajouté Ngouélondélé. « Peut-être que l’idée a circulé, mais face à la réalité, nous ne pouvons pas organiser une grande fête comme celle-ci. Nous n’avons pas les structures pour le moment », poursuit-il.

Pour approfondir :   Cameroun-Namibie : la réponse cinglante du capitaine Zambo Anguissa aux critiques

Si son pays n’est pas en lice pour organiser la CAN 2019, il n’exclut pas la possibilité pour les années futures. « Un jour, nous serons peut-être candidats, mais pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour de notre gouvernement ». « Officiellement, aucun acte de candidature n’a été déposé auprès de Caf », a-t-il conclu.

L’Egypte qui a organisé pour la dernière fois une Coupe d’Afrique des Nations en 2006, lorsque les Pharaons ont remporté le trophée n’est pas aussi candidat. La Fédération égyptienne de football (EFA) annonce qu’elle s’exclut du processus de candidature pour organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2019. « Après une réunion de l’EFA mardi, nous avons décidé de ne pas faire de candidature pour la prochaine CAN », a déclaré Ahmed Megahed, membre du conseil d’administration et porte-parole de l’EFA.

Elle soutient qu’elle « ne fera pas concurrence à un autre pays arabe ». « Nous n’entrerons pas en concurrence avec un autre pays arabe, c’est une décision officielle », a précisé M. Megahed aux médias locaux devant le siège de l’EPT au Caire.

Pour approfondir :   Choupo-Moting à propos du match contre la Guinée Bissau : «C’était une belle performance collective»

Selon la BBC Sport, le Maroc et l’Afrique du Sud ont déposé leur candidature comme pays organisateur. Le Maroc est largement considéré comme le favori pour affronter le tournoi qui a été retiré au Cameroun en raison des retards dans les préparatifs et de problèmes de sécurité, d’après les observateurs de la chose footballistique.

La CAF a lancé un appel à candidature pour de nouvelles candidatures pour le pays hôte afin de s’assurer que l’Afcon 2019 ait lieu l’été prochain et qu’un nouveau pays hôte soit choisi d’ici le 31 décembre 2018.

La décision de dépouiller le Cameroun de ses droits d’accueil en 2019 a un impact sur les prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations. Lundi, le président Ahmad Caf a suggéré que le Cameroun pourrait accueillir l’édition 2021, qui a été donnée à l’origine à la Côte d’Ivoire qui à son tour remplacerait la Guinée comme pays hôte de 2023.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Romaric Tenda

Romaric Tenda donne des leçons à Samuel Eto’o : « Apprends à la fermer »

Ahmad caf presi

CAF : Ahmad Ahmad va dévoiler le nom du pays organisateur de la CAN 2019 en janvier