in

Ernest Obama : « Je ne parlerai jamais en mal de monsieur Amougou Belinga »

Ernest Obama : « Je ne parlerai jamais en mal de monsieur Amougou Belinga »

Dans Le Grand Salon sur LTM TV, Ernest Obama a adressé un message à Jean Pierre Amougou Belinga, président directeur général du groupe l’Anecdote.

Ernest Obama, ancien Directeur de la chaine de télévision privée Vision4 a été interpelé le jeudi matin du 18 juin  202 au siège du groupe l’Anecdote. Il est accusé par son ancien patron, le PDG de la télévision privée Vision 4, de détournement de fonds présumé et de haute trahison.

Malgré que la séparation se soit faite dans les mauvaises conditions, il dit ne vouloir que retenir le positif.  « Je ne parlerai jamais en mal de monsieur Amougou Belinga. Pour moi c’est ce qu’il a fait de positif que je garde. J’ai un respect souverain pour lui », déclare l’ancien Directeur général de Vision 4.

En dehors de son ancien patron, il a parlé de l’ancien président de la Fecafoot qui a échoué pendant son magistère. « Monsieur Samuel Eto’o a aidé monsieur Mbombo Njoya à arriver à la tête de la fédération, mais il n’a pas suivi les projets que monsieur Eto’o avait. Alors Samuel est venu, a remporté les élections et met en place ce programme depuis huit mois », affirme Ernest Obama dans Le Grand Salon sur LTM TV. « La fédération est en train de se transformer. Les choses sont en train de bouger… », précise-t-il. « Le champion du Cameroun cette saison aura 100 millions fcfa », ajoute-t-il en guise d’exemple.

Ernest Obama s’est aussi prononcé sur l’exclusion de Guibai Gatama du comité exécutif de la FECAFOOT dans le Grand Salon sur LTM TV. « Monsieur Guibaï a outrepassé les textes de la fédération camerounaise de football », déclare-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Pierre Semengue : «Je n'étais qu'un pot de fleur au Conseil de transitoire du football professionnel»

    Pierre Semengue : «Je n’étais qu’un pot de fleur au Conseil de transitoire du football professionnel»

    Philippe Camille Akoa : « le secteur des infrastructures scolaires reste une priorité de l’action du Feicom»

    Philippe Camille Akoa : « le secteur des infrastructures scolaires reste une priorité de l’action du Feicom»