in

Election à la Fecafoot : L’ancien lion Eugène Ekeke demande aux délégués de faire confiance à Antoine Bell

Eugene Ekeke

Ce mercredi 12 décembre 2018 est jour d’élection à la Fecafoot. Le prochain patron du football camerounais sortira du scrutin en cours au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo. Les candidats s’activent encore pour convaincre les délégués de porter leur choix sur eux. Les soutiens de candidats continuent à vanter leurs candidats c’est le cas d’Eugène Ekeke et Emmanuel Nloga.


Eugene Ekeke
Eugène Ekeke, ancien lion indomptable – DR

Eugène Ekeke invite les délégués à donner leur voix à Joseph Antoine Bell. « Je soutiens le candidat Joseph Antoine Bell parce que je pense qu’il a le profil idéal, parce qu’il comprend et connait bien les problèmes du football. Il a la solution pour relancer. Il faut développer le football des grandes métropoles et dans l’arrière-pays. Je pense que Bell est capable de repenser tout ça. Il n’a pas le profil d’un homme d’affaires, mais celui d’un connaisseur et spécialiste du football. Maintenant il faut fédérer et réunir toutes les compétences. C’est pourquoi je pense que c’est l’occasion de faire la mobilisation pour l’accompagner. Nous voulons essayer, ça fait un moment que nous regardons passivement notre football se dégrader, nous demandons aux délégués de nous faire confiance, de nous laisser essayer de redresser cette situation pendant 4 ans et après on fera le point », a-t-il dit au micro de Press-Sport.

Pour approfondir :   Chronique : Les bébés du Covid-19

Emmanuel Nloga pense que « jojo » a le meilleur profil. « Il n’y a nul doute que le meilleur profil au regard de tous les candidats, c’est celui de Joseph Antoine Bell », a déclaré Emmanuel Nloga à Sylvain KWAMBI de Press-Sport.


Pour approfondir :   Football fémin : La FECAFOOT baisse le salaire des joueuses de la Guinness Super League

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIASPORA DE FRANCE

Cameroun : Des mandats d’amener contre trois cyber-activistes camerounais basés en France

Tagne Jean Bruno

Retrait de la CAN 2019 : Pour Jean-Bruno Tagne, « C’est [Paul Biya] qui décide de ce qui est scandaleux ou pas »