in

Edmond Kamguia : « L’hommage de Maurice Kamto à Mono Ndjana est avant tout un hommage intellectuel et académique »

Le journaliste a donné sa position sur l’hommage de Maurice Kamto à Hubert Mono Ndjana et surtout sur la sortie de certains chefs de la Lekié qui ont mis à mort Maurice Kamto à travers un rite public.

Edmond Kamguia S

Un hommage académique

« Est ce qu’on est pas là dans une manœuvre pour éloigner l’opinion sur les comptes que les ayant-droits de Mono Ndjana seraient en droit de réclamer du régime qu’il a servi pendant plusieurs années ? », pose Duval Fangwa à Edmond Kamguia au sujet de l’affaire Maurice Kamto – Mono Ndjana. »Edmond Kamguia de répondre que c’est une distraction. « En fait c’est une véritable distraction. Maurice Kamto devient le bouc émissaire de certains pontes du régime », déclare le consultant de Droit de réponse.

« L’hommage de Maurice Kamto à Mono Ndjana est avant tout un hommage intellectuel et académique. Si l’on sort de ce contexte on se perd totalement », précise Edmond Kamguia dans Droit De Réponse sur Équinoxe Tv.

Pour approfondir :   Le Nguon est désormais inscrit dans le patrimoine immatériel de l’Unesco

« Ce qui me fait sourire dans cette polémique c’est ceux qui ont laissé Mono Ndjana partir dans le dénuement total. Où étaient ses défenseurs d’aujourd’hui [après ma sortie de Maurice Kamto, Ndlr] qui semblent entrer dans une compassion opportuniste. Le véritable débat c’est beaucoup plus au niveau de l’hypocrisie de ceux qui semblent donner des leçons d’hypocrisie aux autres.  Maurice Kamto a exprimé ce qu’il ressentait et ce qui est réel », affirme  Aristide Mono.

Pour approfondir :   Cameroun : Des témoignages émouvants suite au décès de Jean Arthur Awoumou, consultant d’Afrique Média

Pour Willy Mengue, ce que les chefs de la Lekié ont fait contre Maurice Kamto va se retourner contre eux, « parce qu’ils ont utilisé le mauvais arbre ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abakar Mefire

Mefiré Abakar : « Aujourd’hui le problème c’est que on se marie avec le personnage et non la personnalité »

Violence

Féminicide : un homme tue sa femme à la machette dans un village du Sud Cameroun