in

Ebolowa : Le FNE célèbre sa première cuvée du programme USEP

WhatsApp Image 2020 07 09 at 17.37.51

Machettes, pelles, houes et autres outils pour le travail manuel, pendant 6 mois, les 50 jeunes recrutés dans le cadre d’un programme, fruit du partenariat FNE / Mairie de la Ville d’Ebolowa, auront réussi l’exploit de donner à la ville d’Ebolowa un visage tout neuf en s’investissant dans des travaux d’aménagement, de réaménagement, d’assainissement et d’amélioration des services sociaux de la ville.

WhatsApp Image 2020 07 09 at 17.37.51
Fin contrat 1ere promotion USEP a Ebolowa

 « On ne vous abandonnera pas à vous-même » : c’est sur ces mots que le Directeur Général du Fonds National de l’Emploi (FNE) a ouvert et clôturé son mot hier au cours de la cérémonie d’adieu en faveur de cette première promotion du Programme Spécial d’Emplois Urbains ou Urban Special Employment Program (USEP ) à Ebolowa.

Et pour remercier ces jeunes qui ont pendant un bout quitté le chômage, le Préfet de la Mvila, le Sous-prefet Ebolowa Ier, le Délégué Régional de l’Emploi et de la formation Professionnelle, le Maire de la Ville ont chacun en ce qui le concerne, au tour du Directeur Général  du FNE gratifié les lauréats du jour de sa présence.

Pour approfondir :   Ebolowa : le fonds national de l’emploi ouvre la porte de l’auto-emploi

Certificat de Travail, Epargne réalisée sur 6 mois et promesse d’un accompagnement dans le projet à réaliser (sans oublier beaucoup d’encouragements) voilà en quelques mots le lot avec lequel chacun des élus du jour a retrouvé le bercail.

Faisant un bilan des activités de cette première promotion USEP/Ebolowa, le Directeur Général du FNE n’a pas caché sa satisfaction : «c’est formidable de voir ce que les jeunes enfants sont capables de faire si on leurs en donne l’occasion : des routes fermées ont été débouchées… Faites-y un tour pour voir. Je lance un appel au gouvernement pour nous venir en aide pour que des milliers de jeunes puissent trouver ainsi du travail, quotidiennement», Camille Mouthé à Bidias.

Pour approfondir :   Cameroun : Revue de presse du jeudi 23 juillet 2020

 Lui emboitant le pas, le Maire de la Ville a lancé un appel vers qui de droit pour qu’une aide soit octroyée afin que ces 50 jeunes ne sombrent pas les quartiers et que d’autres vagues de manière régulière puissent bénéficier des mêmes opportunités.

Rappelons que le Programme « USEP » répond ainsi à deux préoccupations : l’amélioration du cadre de vie urbain et la résorption du chômage des jeunes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

USA Baler

Les mots d’adieu de l’ambassadeur des Etats-Unis Peter Henry Barlerin en fin de séjour au Cameroun

Pual Ouatata

Décès d’Amadou Gon Coulibaly : Le message de Paul Biya à Ouattara