in

Ebolowa : Le FNE met une vague de 25 jeunes en formation

WhatsApp Image 2021 11 08 at 12.21.43

Après le lancement de sa nouvelle cuvée de 50 jeunes du projet USEP (Projet Spécial d’Emploi Urbain) en partenariat avec la Mairie de la ville d’Ebolowa, le FNE vient de donner une opportunité de formation à 25 autres jeunes de la région.

 

WhatsApp Image 2021 11 08 at 12.21.43
Image d’illustration (c) Droits réservés

En partenariat avec certaines structures locales de formation, ces jeunes vont pendant une année se former dans des métiers qui leur permettront à terme d’être insérer dans le marché de l’emploi sans difficultés.

Une fois de plus, l’Agence Régionale du sud / Ebolowa vient de montrer si besoin était encore que la roue de l’emploi peut à tout moment tourner en faveur de n’importe quel jeune, peu importe son arrière-plan scolaire :

  • 10 candidats pour l’infographie;
  • 10 candidats pépiniéristes ;
  • Et 5 candidats en Secrétariat Bureautique pour la ville d’Ambam dans la Vallée du Ntem.

Sélectionnés après un entretien avec un conseiller lors de leur inscription au FNE, ces jeunes ont comme bien d’autres manifesté le besoin en formation dans ces différents secteurs d’activités. Il fallait alors trouver les partenaires fiables qui accepteraient la main tendue du FNE pour que le projet prenne corps et que le rêve devienne réalité pour ces jeunes : une attente jugée longue ou moins selon les cas.

Et pour le lancement de cette phase, c’est à cœur joie que La Maison des Jeunes Don Bosco d’Ebolowa a ouvert les portes aux 10 candidats en Infographie pour redonner de l’éclat à un partenariat qui prenait déjà des rides avec le FNE.

  Le Directeur de l’Agence, Alain Tiek : «Cette occasion nous permet au-delà de tout ce qui est déjà fait de tendre une fois de plus la main aux structures existantes dans la région pour la formation et l’insertion des jeunes… peu importe la taille d’une entreprise, elle peut être d’un grand apport aux autres jeunes qui recherchent emplois / formations dans différents secteurs d’activités. »

Le filet est lancé, il ne reste plus qu’à croiser les doigts comme on le dit, pour voir la prise qui accompagnera dans les jours à venir ces autres jeunes en situation d’attente et de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    e09f94f32348c89e596f99c9a8fe822b L

    Un important stock de matériaux destinés à la fabrication d’engins explosifs intercepté à la frontière Cameroun – Gabon

    WhatsApp Image 2021 11 08 at 12.02.32

    Sud : La formation professionnelle revisite ses programmes