in

Didier Yimkoua : « Je suggère au RDPC de ne pas faire entrer des  »fey men » au Sénat »

L’homme politique a fait cette déclaration sur ABK Radio dans le programme éponyme matinal ABK Matin, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Senateurs cumulards

Sénatoriales 2023

Conformément aux dispositions constitutionnelles en vigueur, le président de la République, Paul Biya, a convoqué ce jour, 13 janvier 2023, le collège électoral, à l’effet d’élire les sénateurs. Cette élection aura lieu le dimanche 12 mars 2023. Élection au suffrage indirect, elle concerne uniquement les conseillers régionaux et les conseillers municipaux, en tant qu’électeurs.  Est attendue pour la circonstance, l’élection de 70 sénateurs, à raison de sept (07) par région. Quant aux 30 autres, ils seront nommés par le président de la République, soit trois (03) personnalités par région. Ce sera la troisième élection dans l’histoire du Sénat au Cameroun. Il n’est pas inutile de rappeler que les sénateurs élus en 2018 sont rééligibles alors que ceux nommés à la même période par le président de la République peuvent voir leur mandat renouvelé.

Pour approfondir :   Jean Crépin Nyamsi à Théophile Awana : « Nous attendons des soutiens loyaux, fidèles et responsables»

Invité à se prononcer sur cette actualité, le militant du FSNC propose au parti au  pouvoir de recruter les personnes de bonne moralité. « Je suggère au RDPC de ne pas faire entrer des  »fey men » dans la Chambre haute », déclare-t-il.

L’ordre des médecins

L’élection du président de l’ordre national des médecins du Cameroun devaient avoir lieu, le 18 janvier. Cette élection a été reportée sine die par le ministre de la santé sur hautes instruction du chef de l’Etat. Didier Yimkoua, dans ABK Matin pense que: « Le prochain président de l’ordre des médecins du  , sera quelqu’un de maîtrisable ».

Pour approfondir :   Ekodo Mveng : « Du point de vue du droit, Franck Biya jouit de tous ses droits politiques pour nourrir une ambition présidentielle »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

i

Jean De Dieu Momo « Maurice Kamto a pris le dossier Bakassi quand il était déjà à la fin. Pourquoi toujours évoquer son nom alors que Laurent Esso était là avant ? »

Screenshot 20230119 100251

Jean Crépin Nyamsi tacle Jean Michel Nitcheu après sa sortie au sujet du retour au Cameroun de Calixthe Beyala