in ,

Jean Crépin Nyamsi tacle Jean Michel Nitcheu après sa sortie au sujet du retour au Cameroun de Calixthe Beyala

Alors que le député SDF a annoncé la venue en février de Calixthe Beyala au Cameroun sous fond de provocation du Minat, Jean Crépin Nyamsi et Armand Noutack II ont réagi à sa sortie en estimant qu’il devrait se préoccuper des situations saillantes des citoyens.

Screenshot 20230119 100251

« Calixthe Beyala vient au Cameroun en février », a annoncé le député SDF Jean Michel Nitcheu, avant d’ajouter sous donc de provocation : « Que Atanga Nji essaye de l’arrêter on voit ! ».

Des propos qui ont fait réagi plus d’un, notamment l’analyste politique Jean Crépin Nyamsi, comme l’a constaté Lebledparle.com

« Honorable pardon laisse la distraction … »

Jean Crépin Nyamsi invite vivement le député à laisser la « distraction » et à proposer « autre chose » au peuple. Autre chose qu’il décline par exemple en « lancement d’un mot d’ordre de manifestation publique contre la vie chère » entre autre. Voici l’intégralité de sa réaction :

« La rencontre entre Michel Nitcheu et Calixte Beyala a accouché une solidarité forte. Les militants du MRC sont en prison et je ne vois pas Nitcheu sur tous les toits avec les mesures fortes pour faire fléchir le gouvernement.

On augmente le prix des matières premières, l’honorable Nitcheu semble ne pas être au courant et ne menace pas le gouvernement.

Le budget du Complexe sportif d’Olembe se trouve dans les comptes privés de certaines personnes et l’honorable Nitcheu est silencieux.

Le président Maurice Kamto était séquestré chez lui. L’honorable Nitcheu n’a organisé aucun meeting pour demander la levée des militaires devant son domicile.

Certains Camerounais ont peur de retourner au pays. Nitcheu Michel n’a jamais pris position pour demander le respect des droits de tout le monde.

Honorable Michel Nitcheu, Calixte Beyala n’a pas besoin d’un soutien pour rentrer dans son pays. Elle connaît le système. Elle a fonctionné avec le système. Elle a juste un problème personnel avec une personne personnelle a elle.

Honorable Nitcheu, le Cameroun a besoin de toi pour autre chose. Mme Beyala veut rejoindre la résistance, voici ce que je propose sincèrement :

– Lancement d’un mot d’ordre de manifestation publique contre la vie chère.

– Lancement d’un mot d’ordre de manifestation publique pour la révision du code électoral

– Lancement d’un mot d’ordre de manifestation publique pour le retour au calme dans les zones du NOSO. »

Jean Crépin Nyamsi et Calixthe Beyala

« Amazone Calixte Beyala, le peuple veut te voir en action »

Calixthe Beyala n’est pas en reste. Tout comme à l’honorable Jean Michel Nitcheu, l’analyste politique invite l’écrivaine à se servir de son « carnet d’adresses » pour « dénoncer ce qui se passe dans notre pays ».

« Je veux voir notre écrivaine prendre la tête d’une marche au Cameroun. Je veux voir l’écrivaine être sur tous les plateaux TV internationaux comme elle avait fait pour le président Laurent Gbagbo et pour la Libye.

Nous savons tous que Mme Beyala a un accès facile dans les grands médias français et elle peut faire bouger les choses.

Que Mme Beyala laisse les publications Facebook et va sur BFM, CNEWS, FRANCE 24 et autres. Si les combattants de la résistance avaient le carnet d’adresses de Calixte Beyala, depuis nous aurons déjà organisé plusieurs plateaux pour dénoncer ce qui se passe dans notre pays.

Malheureusement, nous n’avons que Facebook et nous refusons que Calixte Beyala vient jouer sur le même terrain que nous autres.

Amazone Calixte Beyala, le peuple veut te voir en action. Nous sommes prêts à te suivre dans le combat de la liberté. Prend le bâton de commandement avec les actions fortes.

À l’honorable Nitcheu, pardon laisse la distraction et propose au peuple autre chose. Tu seras sur le terrain avec qui pour défendre Calixte Beyala ? », a écrit Jean Crépin Nyamsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Senateurs cumulards

Didier Yimkoua : « Je suggère au RDPC de ne pas faire entrer des ”fey men” au Sénat »

Beyala Nintcheu

Jean Crépin Nyamsi : « Je veux voir Calixthe Beyala prendre la tête d’une marche au Cameroun »