in

Délocalisation des matchs prévus à Japoma : Roger Mbassa Ndine exprime son regret

Ambassar

Confié au microphone de SBBC le vendredi 28 janvier 2022, le Maire de la ville de Douala s’est dit « déçu » de la décision de la Caf de délocaliser des matchs des quarts et même des demi-finales prévus au stade de Japoma, pour Yaoundé.

Ambassar
 Roger Mbassa Ndine (c) Droits réservés

Des plaintes de certains entraineurs notamment, ont amené la Caf à revoir la programmation des rencontres prévues à Japoma. Résultats des courses, les Lions indomptables du Cameroun ont été les derniers à jouer sur la pelouse de Japoma face au Scorpions de la Gambie samedi dernier.

Le reste de la compétition sera concentré à Yaoundé, la capitale politique. Toute chose que déplore, SBBC Roger Mbassa Ndine : « Nous sommes extrêmement déçus par cette décision de la CAF que nous trouvons sévère vis-à-vis de notre ville et des efforts que nous avons consentis pour accueillir cette compétition », s’est-il confié à SBBC avant d’ajouter : « Il y a eu certes des plaintes, une plainte d’un entraîneur. Nous sommes surpris que sur la base de cela, une décision grave ait pu être prise par rapport aux efforts que nous avons consentis pour accueillir les uns et les autres, y compris les délégations de la CAF qui ont choisi de séjourner à Douala ».

Pour approfondir :   Vinicius dévoile les secrets de sa renaissance cette saison

Cette décision, a mentionné le magistrat municipal de Douala, ne va pas sans conséquences sur les investissements engagés en marge de la Can TotalEnergies Cameroun 2021 qui se referme le 6 février prochain.

« Rien que les investissements de la ville doivent avoisiner 3 ou 4 milliards de FCFA pour ce qui est déjà réalisé, parce que les chantiers vont se poursuivre après la CAN. Certains marchés ont commencé avant la CAN, d’autres vont se poursuivre après la CAN. Ce sont des marchés de modernisation de la ville. Ce que la CAN nous a apporté, c’est une accélération de la modernisation de la ville ».

Pour approfondir :   Voici comment Gattuso essaie de convaincre François Régis Mughe de renoncer à participer à la CAN 2023 avec le Cameroun


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Influenceurs web can

[Tribune] Le rôle des influenceurs africains dans la dépravation des mœurs et le délitement du modèle traditionnel de réussite sociale.

Aliou Cissé : « Contre le Burkina, ça sera une grosse bataille »