in

Crise anglophone : Un taximan tué par des présumés séparatistes à Buea au Sud-Ouest

Buear

Des sources de Canal 2 international, les présumés séparatistes reprochaient au chauffeur de ne pas respecter le mot d’ordre de villes mortes.

Buear
Image des villes mortes (c) Droits réservés

Baudelaire Feugang est mort ! le conducteur de taxi a été tué à Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest ce lundi 8 novembre 2021.

Selon le journal de 13 heures diffusé sur Canal 2 international ce jour, le chauffeur a trouvé la mort, seul à bord de son taxi de couleur jaune, des suites de l’explosion d’un engin explosif improvisé(EEI) implanté par des présumés sécessionnistes. L’état de l’engin à quatre roues témoigne à suffire, l’intensité du choc.

A en croire notre confrère, les assaillants reprochaient au défunt de ne pas respecter le mot d’ordre de ville morte instauré chaque lundi.

La chaine à capitaux privés révèle qu’il y a une semaine, un premier taximan est tombé sous une embuscade tendue par les séparatistes. Heureusement pour ce dernier, il a survécu.

Rappelons que la crise anglophone a débuté depuis 2016. Cinq ans après, les exactions des hommes armées continuent malgré l’appel des pouvoirs publics à déposer les armes et malgré la tenue du dialogue national du 30 septembre au 4 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Univ Ngaoundere

    Université de Ngaoundéré : Une Enseignante accusée de plagiat par ces collègues

    richard bona biographie

    Pour qu’il compose gratuitement l’hymne de la CAN, Richard Bona pose des conditions drastiques au gouvernement