in

Pour qu’il compose gratuitement l’hymne de la CAN, Richard Bona pose des conditions drastiques au gouvernement

richard bona biographie

Le bassiste affirme à travers les réseaux sociaux, sa volonté de composer « le plus bel hymne de l’histoire de la CAN ». Ceci ne pourra être possible que si le gouvernement en place dans son pays d’origine se plie à certaines conditions.

richard bona biographie
Richard Bona (c) Droits réservés

Dans son texte titré « un vrai processus de paix », diffusé dans la matinée du 8 novembre dans les réseaux sociaux, l’artiste d’origine camerounaise, pour répondre à ceux qui lui demandent de proposer un hymne pour la Coupe d’Afrique qu’abrite le Cameroun dès le 9 janvier 2021, glisse quelques exigences auxquelles devrait préalablement se soumettre, le pouvoir de Yaoundé.

« Mes premières propositions sont là… Si vous êtes d’accord, je vous composerai le plus bel hymne de l’histoire de la CAN… Et gratuitement… For free. Et éviter toute surfacturation. Deal ? À vous : La libération de toutes les personnes arrêtées à cause des troubles que dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, La libération de ceux qui ont été arrêtés lors des marches, La libération des Opposants politiques, L’abandon des poursuites engagées contre toutes ces personnes, Arrêt total des combats dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest, Mettre en place une loi d’amnistie en faveur de tous les combattants ambazoniens », peut-on lire.

L’on se souvient qu’en juin 2020, le célèbre Jazzman composait le titre « Allo Fokou », un titre dans lequel il appelle Paul Biya à quitter le pouvoir. Une chanson qui n’était pas passée inaperçue alors que la crise en zone anglophone se poursuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Buear

    Crise anglophone : Un taximan tué par des présumés séparatistes à Buea au Sud-Ouest

    Dangor

    Dangote Cement lance un nouveau produit sur le marché camerounais