in

Médecins Sans Frontières annonce la suspension de ses activités au Sud-Ouest

Médecins Sans Frontières annonce la suspension de ses activités au Sud-Ouest

Cette communication de l’Ong fait suite à l’arrestation de certains de ses collaborateurs au mois de mars dernier.

Médecins Sans Frontières annonce la suspension de ses activités au Sud-Ouest
Medécins Sans Frontières (c) Droits réservés

« MSF a officiellement annoncé aujourd’hui la suspension de ses activités humanitaires dans la région du Sud-Ouest du Cameroun trois mois après l’arrestation et la détention de quatre membres de son personnel, en lien avec l’action médicale de l’organisation », a écrit Médecins Sans Frontières(MSF) dans un communiqué.

Selon l’Ong, la décision a pris effet « à compter du 29 mars, afin de se consacrer à l’obtention d’une libération en toute sécurité de ses collaborateurs ».

Rappelons qu’au mois de décembre 2021, MSF avait été accusée par l’Armée camerounaise, d’être de mèches avec les combattants séparatistes. A ce propos, l’organisation précisait qu’« Au Cameroun comme partout ailleurs dans le monde, MSF traite les personnes sur base des seuls besoins médicaux, indépendamment de leurs origines ou de leurs affiliations, pouvait-on lire dans le communiqué.

Cette position a été réitéré dans sa récente sortie : « Nous nous trouvons dans une position intenable: d’un côté, nous fournissons une assistance médicale requise; de l’autre, les personnes qui fournissent cette assistance courent le risque d’être poursuivies dans le cadre de leurs activités médicales », a expliqué Sylvain Groulx, responsable des programmes de MSF en Afrique centrale, cité dans le communiqué.

Toutefois, « Nous avons besoin que des conditions préalables soient en place pour nous permettre de mener nos activités dans un environnement sûr et sécurisé, et pouvoir ainsi remplir nos obligations vis-à-vis des patients », a martelé ce cadre de MSF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Recours de l'Algérie va être examiné : La FIFA peut-elle finalement faire rejouer le match ?

    Recours de l’Algérie va être examiné : La FIFA peut-elle finalement faire rejouer le match ?

    Bruno Bidjang

    Bruno Bidjang : « Pardon, je n’ai pas de force pour affronter Maalhox »