in

Université de Ngaoundéré : Une Enseignante accusée de plagiat par ces collègues

Univ Ngaoundere

L’accusation est contenu dans une correspondance adressée à madame le Recteur de l’Université de Ngaoundéré le 26 octobre 2021, par la Mutuelle des enseignants indignés de l’institution universitaire que dirige le Pr Ufei Chinjé.

Univ Ngaoundere
L’entrée de l’Université de Ngaoundéré – DR

Le Dr Aïcha Mohamadou est accusé de plagia par ses collègues qui dénoncent aussi son usurpation du titre de Chargé de cours. D’après des investigations scientifiques,  vingt enseignants de l’université de N’Gaoundéré affirment que sa thèse de plus de 300 pages qu’elle avait soumis pour sa défense en 2019, est un copier-coller de la thèse de Ngonga Henri intitulée : « efficacité comparée de l’enseignement public et  privé au Cameroun »,  soutenu en 2010 à l’université de Bourgogne; thèse actuellement disponible en ligne et d’un mémoire soutenu à l’IRIC en 2014 intitulé : « les mécanismes endogènes de transformation de la Chine ». Mémoire dirigé par C.C. Tsala Tsala.

Ils soutiennent que l’un des rapporteurs l’avait constaté raison pour laquelle il fut absent à cette soutenance mais fit un rapport de 5 pages avec des observations très pertinentes et souleva par ailleurs qu’il avait lu un document similaire en ligne.

Cette dénonciation de plagiat intervient après le fait qu’elle a été promue pour coordonner les chargés de cours, Maîtres de conférences et Professeurs titulaires. Les enseignants disent également qu’elle est une protégée des barons politiques tous azimuts, ainsi que quelques membres du ministère de l’enseignement supérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Kunde Malong Goal

    Pierre Kunde Malong également forfait contre le Malawi et la Côte d’Ivoire

    Buear

    Crise anglophone : Un taximan tué par des présumés séparatistes à Buea au Sud-Ouest