in

Crise Anglophone: Des élèves et un enseignant enlevés dans un lycée au Nord-Ouest

eleves enleves nkwen

Les élèves et l’enseignant ont été enlevés le mardi 18 décembre 2018 par des milices séparatistes sévissant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, selon des sources sécuritaires de Bamenda. Quelques heures après, un groupe armé du mouvement séparatiste a revendiqué le rapt du 18 décembre 2018, à travers une vidéo postée sur des réseaux sociaux.


eleves enleves nkwen
Les otages du Lycee Atiela Nkwen  Capture d’ecranLes otages du Lycee Atiela Nkwen  Capture d’ecran

« Nous avons été kidnappés parce qu’on nous étions en train d’aller à l’école. Nous cesserons d’y aller jusqu’à la fin de cette crise », avance les otages sous la menace des fusils. Il s’agit de Sept personnes dont six élèves et un enseignant du lycée bilingue d’Atiela, à Nkwen, dans le Nord-Ouest.

Pour approfondir :   Affaire riz Orca : Manaouda Malachie s’en lave les mains, les autorités administratives n’ont « rien reçu » !

D’après les autorités du Nord-Ouest, les forces de défense et de sécurité sont toujours à la recherche de ces personnes enlevées.

Pour rappel, ce nouvel enlèvement intervient plus d’un mois après que 81 personnes, dont 79 élèves, avaient été enlevées dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 novembre 2018 sur le campus du Collège presbytérien de Nkwen dans la ville de Bamenda (région du Nord-Ouest). Elles avaient été trouvées à Bafut quelques jours après l’enlèvement.

Pour approfondir :   Le Cameroun dépense 32 milliards pour subventionner le prix du gaz domestique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

romeo dicka

Volte-face : « Paul Biya est le roi de l’arbitraire », selon Roméo Dika

Seidou Mbombo Njoya Happi

Me Dieudonné Happi : « J’ai le sentiment du devoir accompli»