in

Assassinat de Martinez Zogo : Paul Chouta adresse une lettre ouverte à René Emmanuel Sadi

Après la publication du nouveau communiqué du ministre de la communication sur le rappel du traitement médiatique des questions encore pendantes en justice par les médias, notamment le cas Martinez Zogo, dont l’enquête est toujours en cours, Paul Chouta, lanceur d’alerte réagi à travers une lettre ouverte adressée au Mincom. Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la lettre ouverte.

Chouta Paul b

Affaire Martinez Zogo : Lettre Ouverte Au Ministre De La Communication René Emmanuel  Sadi

Excellence je viens de prendre connaissance de votre récent communiqué  en rapport avec les réactions sur les  enquêtes relatives à l’assassinat de Martinez Zogo, qui en des termes voilés interdit les Camerounais de commenter l’affaire Martinez Zogo dont on a l’impression que lesdites enquêtes se poursuivront ad vitam aeternam. D’aucuns y voient une forme d’intimidation. La raison évoquée dans votre correspondance est le fait que l’affaire est encore pendante en justice.

Excellence, vous auriez pu avoir raison si par le passé les choses se passaient comme il se doit. Vous auriez pu avoir raison si les Camerounais n’avaient pas l’impression d’être bernés par le gouvernement.  À mon avis je crois que vous ne devez pas vous en prendre aux Camerounais qui ont soif de la justice dans l’affaire Martinez Zogo. Vous devez plutôt vous en prendre au régime  que vous servez depuis des lustres car par le passé, il y a eu plusieurs affaires de ce genre qui n’ont jamais été élucidées, laissant le peuple sur sa soif. Lorsqu’un peuple n’a plus confiance à la justice, il se rend justice. Les Camerounais ne vous prennent plus au sérieux. Un adage dit : <<Quand on a été mordu par un serpent, on fuit même le mille-pattes>>. Les Camerounais sont désormais avertis.

Pour approfondir :   Cameroun : La volleyeuse Rebecca Rose Ngo Nkot perd la vie en donnant la vie ?

Excellence, Dois-je vous rappeler  qu’on nous a dit, dans ce pays qu’un évêque, s’est levé au beau milieu de la nuit, s’est cassé un bras, porté ses chaussures à l’envers, et au-delà de tout, s’est carrément jeté dans l’eau pour se noyer après avoir garé son véhicule sur le pont Ebebda ?

Monsieur le Ministre, connaissez-vous les affaires suivantes ?

– Affaire Wazizi,

– Affaire Mgr Benoît Balla,

– Assassinat des Mpondo,

– Assassinat de Dippah Prison,

– Affaire Dikoum,

– Affaire Ngongo Ottou,

– Mort du père Engelbert Mveng,

– Assassinat de l’Abbé Mbassi,

– Assassinat de Boum Emmanuel,

– Exécution de Me Mbouopda,

– Affaire de Zanzibar,

– Assassinat de Yves Mlumey,

– Assassinat des religieuses de Djoum

Etc

Si vous avez connaissance de ces affaires sus citées, pouvez-vous nous dire quels sont les résultats des enquêtes ?

Si vous répondez à cette question, je crois que les Camerounais vont cesser de commenter l’affaire Martinez Zogo.

Paul Chouta (PC)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Biya Paul message jeunesse 2023

Armand Noutack : « Si Paul Biya était parti en 2011, l’histoire lui aurait épargné sa responsabilité dans la crise anglophone »

Samuel Etoo Jean crepin nyamsi fecafoot

Crépin Nyamsi : « Samuel Eto’o est dans la restructuration de notre football et il faut lui laisser le temps de bien faire les choses »