in

Cour d’appel : Bruno Bidjang et Guy Zogo ont eu une violente altercation pendant le procès d’Amougou Belinga, voici le récit des faits

Les journalistes ont eu une empoignade le jeudi 13 avril 2023 à la Cour d’appel du centre pendant le procès de demande de libération conditionnelle de Jean Pierre Amougou Belinga.

Zogo Bidjo

Bruno Bidjang a eu un accrochage avec Guy Zogo pendant que ce dernier échangeait avec Parfait Siki. Après avoir salué ses confrères, le Directeur de Vision 4 lâche : « grand frère je te salue quand même malgré tous les mensonges que tu as racontés sur moi », relate Paul Chouta.

« A ce moment Guy Zogo lui a demandé de dégager et surtout de retourner à l’école apprendre, ce qu’il n’a pas fait jusqu’ici préférant l’esbroufe et le tape à l’œil. Apeuré, Bruno Bidjang est allé se réfugier auprès du clan de Amougou Belinga où l’on comptait outre David Pem, Mintya Harris, Raymong Barre Mekamba, le colonel Raymond Thomas Etoundi Nsoe, Jean Claude Fouda Abega et de nombreuses femmes au teint clair où on le voyait raconter l’esclandre à sa manière comme un enfant rassuré de retrouver les siens après une grosse bêtise », poursuit le lanceur d’alerte.

Pour approfondir :   Kumba : 3 morts dans une attaque nocturne de présumés séparatistes

La liberté provisoire refusée à Jean Pierre Amougou Belinga

Le Pdg du groupe l’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, l’un des suspects dans l’assassinat de Martinez Zogo était pour la seconde fois à la Cour d’appel du Centre ce jeudi 13 avril 2023 dans le cadre de sa demande de libération provisoire. La première audience y relative a eu lieu le 23 mars dernier. L’audience de Jean Pierre Amougou Belinga de ce jour portait sur deux requêtes : sa demande de mise en liberté provisoire et son recours sur le refus du juge d’instruction de donner le dossier  de la procédure à ses avocats. La composition de la cour qui a examiné la demande de liberté provisoire de Jean Pierre Amougou Belinga était constitué de : Schlick Gilbert, président ; Tafeu Simon, Membre ;  Emgbang René, Membre ; Ton Gilbert Alex, Ministère Public et Kamba épse Ateba, Greffier. Finalement, la demande n’a pas obtenu une suite favorable comme l’a écrit Lebledparle.com.

Pour approfondir :   Le massacre des femmes et des enfants a Ngarbuh provoque l’ire Jery Rawlings ancien Président ghanéen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oeuf fou

Dschang : Sylvain Dzeufak, le vendeur d’œuf en costume serait devenu fou ?

cubana

Deux microbes qui ont saccagé un snack-bar à Yaoundé mis aux arrêts