in

Côte d’Ivoire : Appel à la promotion de la paix

telechargement

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, a lancé hier mercredi, 16 septembre 2020, à son cabinet un appel à la promotion de la paix en Côte d’Ivoire.

t%C3%A9l%C3%A9chargement
Sidi Tiemoko Toure (c) droits reservés

Alors que l’on assistait déjà dans le pays à des tensions sur divers fronts depuis des mois (toutes liées aux élections présidentielles du 31 octobre 2020), la publication de la liste définitive des candidatures validées (soit seulement 4 sur 44) ne semblent pas ramener la sérénité dans les tanières politiques.  

Saisissant le prétexte d’une conférence de presse, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré a lancé un appel à l’endroit de la classe politique ivoirienne : « (…) C’est le lieu, pour moi d’inviter l’ensemble des acteurs politiques et surtout les différents candidats retenus ou non par le Conseil Constitutionnel, à promouvoir la paix, la tolérance et la non-violence, afin de garantir la poursuite de ces actions de développement en faveur de toutes et de tous…

« Vous pouvez avoir vos positions, mais faisons-en sorte que nos jeunes ne s’entretuent pas. Evitons des propos de nature à créer des conditions de conflits. Tirons des leçons du passé (…) Il faut donc que les messages et les engagements que nous allons prendre ici puissent être relayés dans les autres localités. La paix n’a pas de conditions (…) Laissez la politique aux politiciens», a-t-il lancé pour tenter de ramener les uns et les autres à un sentiment patriotique pour des élections apaisées.

Rappelons que pour les consultations présidentielles à venir, des géants de la politique ivoirienne comme Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ont vu leurs candidatures rejetées alors que celles d’Alassane Ouattara (président sortant), Henri Konan Bédié (HKB), Pascal Affi N’guessan et Kouadio Konan Bertin (KKB) ont été validées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Biya kamto cmr

Chronique : Ceux qui vilipendent l’Etat du Cameroun

Ministre28

Côte d’Ivoire : Le porte-parole de l’état ivoirien   répond à la CADHP