in

CAN 2017 : l’Egypte rencontre le Burkina-Faso en demi-finale comme en 1998

L'unique buteur contre le Maroc

L’Egypte met fin à l’aventure marocaine, dans le cadre de la deuxième rencontre de la seconde et dernière journée des quarts de finale de la CAN/Gabon 2017. L’Egypte se qualifie pour le dernier carré, sept ans après son dernier sacre continental en 2010.


L'unique buteur contre le Maroc
Mahmoud Kahraba jubilant son but contre le Maroc – DR

Les hommes d’Hector Cuper battent in extremis les Lions de bouquins (Atlas) et rejoint les demi-finales (1-0). le derby magrébin tourne en faveur de l’Egypte. La nation la plus titrée de la CAN (7 trophées), a arraché sa qualification grâce au but de Mahmoud Kahraba à la 87ème minute. Depuis 2010, Les Pharaons d’Egypte n’avaient plus posé leurs bandelettes à la CAN. Après la révolution de janvier 2011 et la chute d’Hosni Moubarak, puis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, l’Egypte a en effet traversé une période d’instabilité politique qui a impacté le football du pays. Avec l’arrivée du président Abdelfatah Khalil al-Sisi, le football égyptien a renoué avec ses lettres de noblesse.

Pas de troisième titre pour Hervé Renard

L’entraineur français, champion avec la Zambie en 2012 et champion en titre avec la Côte-d’Ivoire passe à côté d’un éventuel troisième titre. Il n’a pas accompagné les lions de l’Atlas jusqu’au dernier carré, après dix ans de disette. Le bourreau de Renard a été le gardien égyptien Essam El Hadary quatre titres à son actif (1998, 2006, 2008 et 2010) qui repoussé toutes les tentatives marocaines. « Grand respect pour  El Hadary, un joueur qui a remporté 4 coupes d’Afrique », a reconnu le français à la conférence de presse d’après match.

Les égyptiens vont rencontrer en demi-finale le Burkina-Faso comme en 1998. C’est le même scénario en 2008, avec un autre pays de l’Afrique de l’Ouest, la Côte-d’Ivoire. Les Pharaons ont remporté les deux confrontations ouest-magrébines (2-0) contre les burkinabé et aux tirs au but avec les ivoiriens.  Le match du 1er février 2017 sonne donc comme une revanche pour les Etalons. C’est d’ailleurs le sentiment d’Alain Nana, joueur lors de la rencontre de 98. « J’espère que les petits-frères vont nous venger », a-t-il dit sur la RTB Télé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

joueur ghaneen en joie

CAN 2017 : le Ghana va affronter en demi-finale le Cameroun, comme en 2008

A'SALFO rachète la radio Africa N°1

A’SALFO sur le rachat d’Africa N°1 : «Je n’en ai pas encore les moyens. Par contre, nous travaillons sur la création d’une radio panafricaine»