in

Cameroun : Un instituteur suspendu pour harcèlement sexuel sur mineure à Douala

images Laurent Serge Etoundi Ngoa

Serge Gabriel Wafo, instituteur de cours élémentaire deuxième année (CE2) à l’école primaire publique d’application Joss à Douala a été suspendu de ses fonctions pour une période de quatre mois. Il lui est reproché de procéder régulièrement à des harcèlements sexuels sur mineure.

images Laurent Serge Etoundi Ngoa
Laurent Serge Etoundi Ngoa (c) Droits réservés

Après une mise en garde, le ministre de l’Éducation de Base a finalement sanctionné le 6 janvier 2022 sieur Gabriel Wafo.

Dans sa décision, Laurent Serge Etoundi Ngoa avance comme motif, « faute grave matérialisée par des faits répétés de tentative de détournement et de harcèlements sexuels sur élèves mineures ».

Durant la période de suspension, apprend-on, le mis en cause « perd ses droits à la rémunération de base et est interdit d’accès à toute enceinte scolaire ».

Cette décision intervient après la polémique née à la suite de la « lettre d’observation » envoyée le 4 janvier dernier à l’intéressé par le ministre Etoundi Ngoa l’interpellait sur ses agissements.

Le membre du gouvernement promettait alors des sanctions disciplinaires, sans préjudice de sanctions judiciaires, à l’enseignant s’il ne mettait pas rapidement un terme à ses « pratiques ignobles ».

Des propos qui ont provoqué une envolée de critiques sur les réseaux sociaux, les internautes exigeant que l’enseignant soit sanctionné au regard de son attitude contraire à l’éthique et à la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miss Cameroun 2022

Scandale à l’élection Miss Cameroun 2022 : Une candidate démissionnaire fait des révélations troublantes sur le Comica

Ighalo Nigeria

Coup dur pour le Nigeria : Le meilleur buteur de la Can 2019, Odion Ighalo ne viendra pas au Cameroun