in

Bafoussam : Un enseignant arrêté pour des faits présumés de harcèlement sexuel sur une fillette du Cours Moyen 2

Bandal

Le mis en cause est actuellement a été mis aux arrêts après une plainte des parents, a appris Lebledparle.com de MMI

Bandal
Ilustration d’un détenu (c) Droits réservés

 Tim Mark, enseignant dans une école primaire de la ville de Bafoussam, chef-lieu de la région de l’Ouest, se trouverait derrière les barreaux pour harcèlement présumé d’une fillette du CM2 à l’Ecole primaire où il enseignait.

« Un de ses élèves est rentré chez lui en saignant du vagin. Interrogée par ses parents, elle s’est confiée sur l’expérience qu’elle a eue avec l’enseignante », rapporte MMI.

Il se révèle que l’enseignant avait utilisé ses doigts pour défoncer l’hymen de la fillette à plusieurs reprises, avant ce jour fatidique où elle a saigné.

Les parents alertés de la situation, « l’ont emmenée à l’hôpital et cela a été confirmé… », a appris Lebledparle.com.

Le présumé violeur a été interpellé et se trouve sur exploitations à la police judiciaire. Pour l’heure, l’école primaire en question ne s’est pas encre exprimé sur cet incident.

Pour rappel, il y a à peine une semaine, le sous-préfet de Moulvoudaye portait plainte à un enseignant de l’école primaire de la place pour attouchements sexuels sur son fils.

Loin de jeter la pierre sur l’éducateur, ses collègues l’ont massivement soutenu arguant que le chef de terre agissait sous la pression de sa femme. Et l’affaire reste pendante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Assembl

    Crise anglophone : Les députés appellent à considérer les hommes armés comme des « terroristes »

    bertin

    Douala : L’autopsie réalisée sur le corps de Bertin Nzimou à l’hôpital Laquintinie