in

Cameroun : La revue de presse du mardi 3 janvier 2023

les unes

Chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, premier numéro de l’année 2023. Comme tous les matins, retrouver ci-dessous, la substance des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Les journaux parus ce matin apprécient chacun selon sa ligne éditoriale, le discours du chef de l’État à la nation le 31 décembre 2022. Pour Cameroon Tribune, le président de la République a annoncé le démarrage de plusieurs chantiers d’envergure en 2023. L’objectif étant de « poursuivre la marche du pays vers l’émergence et permettre à tous les Camerounais de bénéficier d’une amélioration de leur conditions de vie, malgré les persistances des chocs économiques exogènes », peut-on lire.

Le journal Émergence y voit un flot de mauvaise nouvelles pour l’année 2023. Après avoir rappelé que les subventions des carburants et du gaz domestique ont couté le Trésor public respectivement près de 700 milliards de FCFA et 75 milliards de FCFA en 2022, rappelle notre confrère dans son édition de ce matin, Paul Biya a indiqué qu’« il est de plus en plus évident que notre pays, comme bien d’autres en Afrique et ailleurs, ne pourra pas indéfiniment échapper à un réajustement des prix des produits pétroliers, si nous voulons préserver nos équilibres budgétaires et poursuivre sereinement la mise en œuvre de notre politique de développement ». Une position qui fait dire au journal que ce discours « n’augure rien de bon ».

L’hebdomadaire Meyomessala en kiosque parle également de ce discours, en s’intéressant sur la lutte contre l’incivisme et la corruption dans les administrations. D’après ce confrère, l’adresse du chef de l’État à la nation le 31 décembre dernier a été un véritable chant du cygne pour les prévaricateurs et la République et « des délinquants à col blanc ».

La Voix des Jeunes d’Ibrahim Yiché s’est exercé à dresser le top 3 des discours de fin d’année les plus suivis au Cameroun. Comme à l’accoutumée, note notre confrère, plusieurs leaders politiques et personnalité publiques ont adressé des messages à la nation le 31 décembre. Suivant le classement de La Voix des Jeunes que vous retrouverez de la page 2 à 9, les messages de Paul Biya, Akere Muna et Cabral Libii sont ceux qui ont été abondamment suivis et partagés dans les réseaux sociaux.

Frédéric Didier Mvondo a été nommé le 30 décembre 2022, Directeur Général de Kribi Power Development Company (KPDC). Le journal Innovations en kiosque ce jour s’arrête sur cette nomination pour souligner que le nouveau Directeur Général prend ses fonctions au moment où le groupe Globeleq au Cameroun est confronté à de nombreux challenges au rang desquels l’arrivée prochaine de la concurrence, notamment la mise en service prochaine du barrage hydroélectrique de 420 MW de Nachtigal, les enjeux liés aux changements climatiques ou encore, la rareté de liquidités auquel fait face le secteur de l’électricité.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du lundi 5 juin 2023

Le Jour de ce jour rappelle que la vie sera de plus en plus chère au Cameroun en 2023. Dans le détail, le journal d’Haman Mana fait savoir que  le gouvernement dans sa politique d’import-substitution a opté pour une augmentation de la taxe d’importation sur le riz. Ainsi, la taxe à l’importation de cette denrée au Cameroun va passer de 5 à 10% en 2023. Une nouvelle taxe qui va inéluctablement augmenter le prix de cette céréale qui n’a déjà pas été épargné par la récente inflation des produits. Le sac de 50kg de riz a d’ailleurs connu une hausse de près de 3000 F CFA.

Très chers abonnés, c’est sur cette information que nous mettons un terme à cette revue de presse ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. À demain pour une nouvelle sortie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Messe Pele

[Tribune] Xavier Messè : «J’ai salué Pelé ».

IMG 20221017 WA0112

Brenda Biya dévoile son orientation sexuelle