in

Cameroun : La revue de presse du mardi 29 novembre 2022

Capture 4

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à cette nouvelle édition de la revue de presse. Les informations disponibles ce matin traitent en majorité de la deuxième sortie des Lions indomptables face à la Serbie le 28 novembre dernier.

Le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune avec qui nous ouvrons cet exercice fait savoir que les deux équipes ont livré un match riche en rebondissements, avec des buts signés Jean-Charles Castelletto(28e), Vincent Aboubakar (63e) et Eric Maxim Choupo-Moting (66e) d’un côté, Strahinja Pavlovic (45e+1), Sergej Milinkovic-Savic (45e+3) et Aleksandar Mitrovic (53e) de l’autre. Lors de la dernière journée de la phase de poules, le Cameroun sera opposé au Brésil, le 2 décembre, alors que dans le même temps la Suisse jouera contre la Serbie dans le groupe G. Le film du match est à retrouver dans les colonnes du journal en kiosque.

Pas de perdant, pas d’éliminé. Au terme d’un match prolifique, plein de tensions et de mouvements magiques, les Lions Indomptables sont revenus de très loin pour accrocher un point importantissime dans ce groupe (3-3), ceci grâce à Aboubakar Vincent élu homme du match au terme de ce face à face spectaculaire. Mutations revient sur ce match et indique que la Serbie et le Cameroun joueront leur destin lors de l’ultime journée de cette poule.

« Tsunami dans la tanière », titre Émergence, parlant de la rencontre Serbie vs Cameroun. Les Camerounais avaient ouvert la marque grâce à Jean-Charles Castelletto (28e), opportuniste sur corner, mais les Serbes ont renversé les Lions indomptables juste avant la pause, avec des réalisations de Strahinja Pavlovic (45e+1), de la tête, puis Sergej Milinkovic-Savic (45e+3), d’une frappe à l’entrée de la surface. Au retour des vestiaires, les Aigles serbes ont de nouveau profité des errements défensifs des Camerounais, et de leurs pertes de balles au milieu de terrain, pour alourdir le score, avec une superbe action collective conclue par Aleksandar Mitrovic (53e). Dos au mur, le sélectionneur camerounais, Rigobert Song, a effectué des changements offensifs, avec l’entrée de Vincent Aboubakar. Un pari gagnant, puisque l’attaquant a d’abord réduit l’écart (63e), avant de servir Eric Maxim Choupo-Moting pour l’égalisation (66e). Selon notre confrère, après ce match nul qui « n’augure rien de bon », l’avenir des Lions indomptables au Qatar « s’écrit en pointillé ».

Pour Terre Promise, c’est « une remontada fantastique ». Alors que le Cameroun était mené sur un score de 3 – 1 en première période, les Lions ont réussi à créer l’exploit en rétablissant l’équilibre grâce aux buts de Vincent Aboubakar et Choupo Moting. Il va falloir battre le Brésil pour espérer une qualification du Cameroun en 8e, indique le journal.

Parlons politique. La Météo en kiosque nous apprend que la section RDPC de la Mefou et Akono a ouvert ses portes à Franck Biya. Le Mouvement des Franckiste a été accueillies dans ce département par des responsables du parti au pouvoir. Les détails en page 3.

Merci chers abonnés, de nous avoir encore fait confiance ce matin. Prenons rendez-vous demain pour une nouvelle édition de votre revue de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

italy 24 Fr

André Onana sort du silence et donne les raisons de son exclusion de l’équipe du Cameroun au Qatar

Andre Onana

La Fecafoot informe l’Inter Milan qu’André Onana a été «indiscipliné» en sélection