in

Cameroun : La revue de presse du lundi 12 décembre 2022

Chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition de ce 12 décembre 2022. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Capture 3

À l’invitation de son homologue américain, le président de la République qu’accompagne la Première dame, Chantal Biya est arrivé à Washington samedi dernier pour prendre parts aux travaux du deuxième sommet États-Unis – Afrique qui s’ouvrent demain mardi. L’information est contenue dans les colonnes du quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune.

Le quotidien Émergence tente d’aller en profondeur pour expliquer pourquoi le chef de l’État a tenu à se rendre à Washington. Suivant notre confrère, un tête à tête en marge de ce sommet, est prévu avec son homologue américain, Joe Biden à la Maison Blanche. En dehors des questions de coopération bilatérale entre les deux nations, les deux présidents devraient s’entretenir sur la crise anglophone qui perdure depuis six ans.

L’Indépendant pense que ce deuxième sommet qui s’ouvre le 13 décembre est pour les USA, une conquête du golfe de Guinée. « Au moment où le monde rabat les cartes géostratégiques et positionne le golfe de guinée au centre des batailles hégémoniques », indique notre confrère, ces travaux ont en ligne de mire, « les ressources naturelles de l’océan atlantique qui attire autant d’appétits que de convoitises ».

On parle de vie chère avec Mutations. Dans sa publication de ce matin, le journal de George Alain Boyomo nous renseigne que le gouvernement a augmenté de 10%, la taxe sur les exportations des fèves de cacao. En page 9 du journal, les agriculteurs estiment qu’il s’agit d’une mesure visant à les appauvrir davantage.

Il y a exactement un an, Samuel Eto’o était élu président de la Fédération camerounaise de football. Le journal Le Temps dresse le bilan « stratosphérique » de l’ancien footballeur à la tête de l’exécutif de la Fecafoot, dont il estime les résultats « éloquents ».

L’affaire Amougou Belinga contre la Direction générale des Impôts refait surface. Le Jour révèle que vendredi dernier au procès, une accusée a révélé que Vision4 a perçu entre 2017 et 2020, une enveloppe de 36 milliards de FCFA.

Le Messager en kiosque ce jour parle de tripatouillage à la Fédération camerounaise d’athlétisme dans le cadre de l’élection du nouvel exécutif. La Commission électorale, dirigée par le Colonel Didier Sipa est pointée du doigt.

Sortons par le port autonome de Douala qui selon Défis Actuels, pour la construction de 250 mètres de linéaires de quai, a mobilisé 47 milliards de FCFA. Le financement, apprend-on, a été entièrement recherché par la société Negri, dans le cadre du partenariat public-privé, sans contrepartie, ni caution du Port de Douala.

Chers abonnés c’est sur cette information que nous mettons un terme à cette revue de presse. Merci d’avoir été des nôtres une fois de plus ce matin. À demain pour une nouvelle édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les faits divers sont monnaie courante en Afrique

Cameroun : Un homme serait mort par pendaison à Mbouda

Maroc demi finale mondial qatar

[Tribune] Le football aux footballeurs : l’exemple marocain