in

Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 19 août 2020

Chers abonnés bienvenus à votre traditionnel exercice de la revue la presse. Ce matin, l’affaire Cavaye Yéguié Djibril et son ancien aide de Camp, Bouba Simala, l’interdiction de vente des armes blanches dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, sont des principales informations parues en kiosque.


Quelque Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Commençons au Nord-ouest et Sud-ouest où le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji a proscrit la vente des armes blanches dans les commerces. Le Jour dans sa livraison de ce matin apporte un supplément d’informations contenu dans la décision du patron du commandement territorial. Selon le jour d’Haman Mana, Paul Atanga Nji a également dans sa correspondance adressée aux deux gouverneurs des deux régions, prescrit le contrôle de ventes du fer à béton pour une durée de 4 mois.

Restons dans les régions anglophones avec Cameroon-Tribune pour parler de la « barbarie sécessionniste ». Le quotidien gouvernemental nous renseigne dans sa publication de ce jour qu’une marche de protestation a été organisée le 18 aout 2020 par un groupe de femme à Buea, en réaction aux meurtres « odieux commis ces derniers jours par les séparatistes armés ». Un acte de courage qui selon notre confrère, a été salué par le gouverneur.

Le Jeune Enquêteur indique ce matin que le « projet séparatiste a échoué ». Alors qu’ils rêvaient d’amputer par les armes une partie du Cameroun, argumente le journal, leur échec les a poussé à « transformer les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest en enfer ».

L’Économie indique ce mercredi que la production de la volaille a chuté au cours du premier trimestre 2020. Notre illustre ce constat avec le récent rapport de la Division des études, de la planification, de la coopération et de la statistique du Minepia.

Après la fausse alerte de la présence d’une bombe artisanale au Minfopra, Mutations de ce matin fait savoir que la psychose vécue dans ce département ministériel lundi dernier a atteint d’autres services publics.

Repères parle de la gouvernance au sein de la Camtel comme étant une « éternelle navigation à vue ». En sa page 7, le journal de Régine Touna soutient que malgré « son énorme potentiel et les subventions de l’État », l’opérateur de télécommunication historique du Cameroun peine à faire face à la concurrence. Pour cause, apprend-on, la nouvelle direction générale « semble ne pas être à la hauteur des défis ».

Émergence propose ce mercredi 19 août 2020, une enquête exclusive sur comment les pasteurs des églises dites de réveil façonnent leur « emprise sur les âmes des fidèles ».

Le développement des infrastructures sportives fait la grande Une de Matila. Un seul titre « Paul Biya arrime le Cameroun aux normes internationales »

Après plus de 5 ans de procédure judiciaire entre le président de l’Assemblée nationale et son ancien garde du corps Bouba Simala, ce dernier a été acquitté le 19 aout 2020, informe L’œil du Sahel en kiosque ce matin.

Selon Le Messager, parlant de cette même actualité, Cavaye Yéguié Djibril « joue et perd ». L’ex-aide de camp du président de l’Assemblée nationale a été déclaré non coupable des principales infractions qui lui étaient imputées.

C’est par là que nous sortons de cette revue de presse ce matin, chers abonnés, excellente journée et à demain !

 

{module Revue de presse sponsor}

{module Sur le même sujet}

What do you think?

15 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Calcul 46 + = 49

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mali : Le président Ibrahim Boubacar Keita annonce sa démission à la suite du coup d’Etat militaire (Vidéo)

9286a4c9-3ab2-43b9-b7d2-9b083412f9dc.jpg

Cameroun : Maurice Kamto réaménage son entourage