in

Cameroun : La revue de presse ce vendredi 14 août 2020

Le 4 aout 2020

Chers abonnés merci de votre fidélité, bonjour et bienvenus à cette revue de presse, la dernière de la semaine. La décapitation spectaculaire d’une femme dans le Nord-ouest, et les conflits fonciers au Cameroun sont des sujets à lire dans la presse ce matin.

Le 4 aout 2020
Quelque Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Après les meurtres cruels de deux femmes, les 4 et 11 août 2020 à Mankon et Muyuka, le quotidien bilingue national dans sa publication de ce vendredi, dit « non » à la « barbarie sécessionniste ». Cameroon Tribune indique que le gouvernement dans un communiqué, s’est indigné non sans réaffirmer sa détermination à poursuivre et à parachever le processus et de reconstruction dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Le Jour en kiosque ce jour revient sur des réactions de la classe politique après l’assassinat de Confort Tumassang dont les images ont largement été partagées sur les réseaux sociaux le 11 août 2020.

Face à la montée en puissance des scènes d’horreur dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, Jean Michel Nitcheu dans un entretien avec nos confrères de Le Messager, estime que le retour à la paix dont parle le gouvernement dans cette partie du pays sonne comme un décret. Or, « le retour au calme ne se décrète pas ». Selon le parlement du SDF, « seul le règlement définitif de ce contentieux historique et le retour au fédéralisme » permettront une résolution pacifique du conflit.

Pour approfondir :   Charles Ndongo dévoile les raisons de la non diffusion du match Libye-Cameroun sur la CRTV et exprime ses « sincères regrets »

Le décès du préfet du Mfoundi, Jean-Claude Tsila fait la Une principale du trihebdomadaire Essingan. Dans ses colonnes ce vendredi, lebledparle.com apprend que l’administrateur civil hors échelle a été victime d’un accident vasculaire cérébral au mois de juillet 2020. Il aura servi pendant 10 ans à la tête de la préfecture du Mfoundi. Les témoignages des proches et collègues sont à retrouver dans le journal.

« Sur instruction du président de la République, le mandat de Benoît Galichet qui dirige actuellement la Cimencam ne sera pas reconduit comme souhaitait du groupe Laforgeholcim Maroc Afrique (LMC) », c’est ce que nous apprend ce matin le quotidien l’Économie.

Pour approfondir :   Jean Jaques Ze nouveau Directeur de Vision 4, Nadine Patricia fait son grand retour, découvrez toutes les nominations procédées par Amougou Belinga

La même information est à retrouver dans le trihebdomadaire L’œil du Sahel de Guibaï Gatama qui indique que le chef de l’État dans une note « exige le départ du directeur général de la Cimencam ».

Le mariage de Bibou Nissack, porte-parole du leader du MRC a été interdit par le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 2. D’après Mutations qui en parle ce matin, l’administrateur civil, pour justifier cette interdiction, a fait savoir qu’il s’agissait d’une manifestation publique non déclarée.

Vallée du Ntem, Sanaga-Maritime, Nkam… les conflits fonciers se multiplient au Cameroun. À la question de savoir comment concilier protection des autochtones et développement, dix experts s’affrontent dans les colonnes du journal Émergence.

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Famique

Cameroun : Le RDPC réagit aux assassinats en série dans le NOSO

Degats Garoua

Cameroun : Un troisième accident de circulation mortel enregistré en l’espace de 4 jours !