in

Cameroun : La revue de presse du mardi 15 septembre 2020

Le 15 septembre 2020

Abonnés de la revue de presse, c’est toujours un immense plaisir pour nous de vous servir tous les matins, votre revue de presse. Ce matin, on parle en kiosque des élections régionales, de la marche annoncée de Maurice Kamto, et même de la situation managériale à la Camair-Co.

Le 15 septembre 2020
Quelque Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Notre chemise s’ouvre avec Cameroon Tribune. Dans sa publication de ce matin, le quotidien bilingue national nous conduit dans les cuisines internes des partis politiques engagés dans cette élection. « Investiture pour les uns, primaires ou appel à candidatures pour les autres », sont là les différentes options des partis politiques pour le choix de leurs plénipotentiaires à quelques jours du 22 septembre, date butoir du dépôt des listes à Elecam.

Pour Motbinama Press qui évoque aussi les régionales à sa grande Une ce matin, les partis politiques et commandements traditionnels sont en plein dans le choix « des pions à positionner » pour prendre part aux élections le 6 décembre 2020, tout en évitant « des frustrations » à la base.

Alors que la Fécafoot avait décidé le 22 août 2019 de suspendre la Ligue de Football professionnel qui organise depuis 2011 les championnats professionnels et de créer un organe en son sein qui devait reprendre les prérogatives dédiées à cette ligue, l’affaire avait été portée au Tribunal arbitral du Sport. Ce dernier a tranché lundi 14 septembre 2020 en faveur du Général Sémengué qui contestait la suspension indéfinie de la Ligue de Football professionnel du Cameroun (LFPC) par la Fédération camerounaise de Football. L’information est largement développée dans les colonnes de Mutations dans sa publication de ce mardi.

Dans les colonnes de L’essentiel du Cameroun, l’on apprend que le ministre des Finances, Louis Paul Motaze a lancé une vaste opération de « vérification des rappels » perçus par des pensionnés de l’État. Les bénéficiaires desdits rappels sont attendus dès ce mardi 15 septembre 2020, au ministère de Finances à Yaoundé.

« Marches du MRC : Atanga Nji prépare ses ruches d’abeilles », titre ce matin, le quotidien Le Messager. Par ce titre, le journal en sa page 4 explique que le patron du commandement territorial a autorisé les gouverneurs des régions du Centre, Littoral et Est à « interpeller et mettre en garde à vue administrative, ceux qui manifesteront le 22 septembre prochain ».

Tribune d’Afrique de Faustin Njikam annonce la réouverture imminente du Groupe l’Anecdote de Jean-Pierre Amougou Belinga, actuellement en pleine restructuration.

Au moment où les pouvoirs publics annoncent la reprise des activités de Camair-Co, la compagnie aérienne nationale, Émergence nous apprend ce matin que « rien ne va plus entre le directeur général de l’entreprise et son adjoint ». En effet, le 4 septembre 2020, le DG, Louis Georges Njipendi Kuotu, a servi une demande d’explications à son adjoint Max Constant Mve Minsi. « Par message téléphonique en date du 27 août 2020, vous m’avez tenu informé de la signature par vos soins, des bons de commandes N° 4119228 et 4119233 établis en faveur de l’entreprise Avic International, relatifs à l’acquisition des pièces de rechange pour la remise en service des aéronefs de type MA 60 de la Camair-Co. Pourtant, compte tenu de l’évolution de ce dossier, notamment l’absence de visibilité sur l’opérationnalité à brève échéance desdits aéronefs, des instructions fermes vous avaient été données pour la mise en suspens des bons de commande, en attendant d’obtenir plus d’éclaircissements de la part d’Avic sur la situation réelle de ces avions », écrit le DG. La réaction du DG adjoint n’a pas tardé. Ce même 4 septembre, il va à son tour servir à son supérieur hiérarchique une correspondance dont l’objet est : « Lettre d’observations ». Une correspondance qui n’a pas un lien avec sa demande d’explications. Les détails de cette altercation sont à retrouver dans Émergence.

Merci, chers abonnés, de nous avoir renouvelé votre confiance ce matin. Portez-vous bien et on se dit à demain, s’il plait à Dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ganago but

La folle ascension de Ignatius Ganago

artiste influents sur Facebook

Découvrez les 15 artistes camerounais les plus suivis sur Facebook en 2020