in

Cameroun : La revue de presse de ce mardi 8 octobre 2019

Le 8 octobre 2019

Bonjour fidèles abonnés, et bienvenus à la revue de presse de lebledparle.com édition de ce mardi 8 octobre 2019 ! Comme tous les matins, visitez avec nous l’essentiel des informations parues dans la presse quotidienne au Cameroun.

Le 8 octobre 2019
Les Unes en kiosque ce matin

Ouvrons notre revue avec le magazine Défis Actuels, qui nous propose ce matin, toutes les résolutions du Grand dialogue national qui s’est achevé le 4 octobre denier au Palais des Congrès de Yaoundé. De la page 3 à 4, vous lirez les recommandations formulées par chacune des huit commissions constituées pendant ces assises. Dans le même espace, le journal propose les réactions du Cardinal Christian Tumi, de l’ancien bâtonnier Akere Muna, du ministre des Finances Louis Paul Motaze, du président du PCRN Cabral Libii… Retrouvez également dans les colonnes de Défis Actuels, le film intégral de la libération de Maurice Kamto et Cie le 4 octobre dernier à la prison centrale de Kondengui.

Cameroun Tribune revient également sur le Grand dialogue national, cette fois-ci pour parler des réactions de la communauté internationale. Selon le journal de Marie-Claire Nana dans sa publication de ce jour, « Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et plusieurs autres organisations internationales félicitent Paul Biya pour l’organisation de cette rencontre et d’autres mesures d’apaisement prises ». Lire le dossier de Cameroon Tribune de ce matin.

Pour le journal d’expression anglaise The Guardian Post, après le Grand dialogue national, Paul Biya est désormais face à l’histoire.

Sortons du Grand dialogue national pour parler de l’économie avec le quotidien l’Économie. Dans sa livraison de ce mardi, le journal parle de l’assainissement de l’industrie cosmétique au Cameroun. « L’ANOR s’attaque aux hors-la-loi de l’industrie cosmétique », écrit notre confère en sa Une. En sa page 2, le quotidien l’Économie explique que l’agence des normes et de la qualité, après avoir mis en garde les administrations, organismes publics et privés concernés par l’application des normes le 21 août 2019, est finalement rentrée dans la phase répressive… C’est à lire absolument ce matin dans le journal l’Économie.  

Pour approfondir :   Cabral Libii exprime son chagrin sur la situation qui se passe au SDF

« Ibrahim Mbombo Njoya, l’éclaireur », c’est le titre qui fait la Une de Le Point Hebdo en kiosque ce matin. Selon ce confrère, le sultan Bamoun a marqué les épreuves le 30 septembre 2019 avec son discours à l’occasion de l’ouverture du grand débat national au Palais des Congrès de Yaoundé. Retrouvez les détails en page 9 de l’hebdomadaire le Point Hebdo, en kiosque cette semaine.

Expression Économique est lui aussi parvenu très tôt à notre rédaction. Dans son numéro de ce mardi, le journal s’intéresse aux DG et DGA illégaux qui sont toujours en poste, alors que la plupart d’entre eux ont vu leurs mandats s’achever en septembre dernier. C’est à lire ce matin dans Expression Économique.

« À l’issue des assises du Palais des Congrès, le gouvernement entrevoit l’accélération de la mise en œuvre de la décentralisation, le financement et le développement de l’agriculture », c’est ce qu’écrit EcoMatin dans sa publication de ce matin. Découvrir intégralement les mesures prises par les autorités dans ce secteur avec le journal d’Émile Fidieck en kiosque.

Pour approfondir :   CAN 2017 : Le Cameroun affronte le Zimbabwe en match amicale

Repères de feu Richard Touna Ombe est également dans les kiosques ce mardi. À sa grande Une, Repères écrit « Paul Biya, l’art du contre-pied ». Des explications sont contenues dans le journal disponible ce matin.

Le journal de la rue de l’aéroport, Mutations propose ce matin, une interview exclusive d’Herman Cohen, celui qui a été présenté comme le porte-parole des sécessionistes lors du Grand dialogue national.

Tribune d’Afrique le journal de Faustin Njikam explique ce matin comment « Paul Biya a dérouté les caciques du pouvoir ». L’on apprend dans les colonnes de ce journal que la plupart de ces caciques étaient contre la tenue du Grand dialogue national. Découvrez l’éditorial de Faustin Njikam et d’autres informations dans ce journal.

C’était tout pour ce mardi, rendez-vous demain mercredi pour une autre sortie de la semaine. Merci de nous rester toujours fidèle. Achetez votre journal en kiosque et faites vivre la presse. À demain !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamto Maurice 2

Tribune : « Le régime quadragénaire qui dirige le Cameroun est psychologiquement très fragile »

IMG 1436

Sud : Vacciner pour sauver les petits ruminants