in

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 28 octobre 2019

Le 28 octobre 2019

Bonjour très chers abonnés, et bienvenus à la revue de la presse dans le web avec lebledparle.com, édition de ce lundi 28 octobre 2019.

Le 28 octobre 2019
Les Unes en kiosque ce matin

Comme tous les matins, nous vous proposons une revue de l’essentiel des informations parues dans la presse quotidienne camerounaise. Ce lundi matin, nous commençons cet exercice avec le quotidien Le Jour.

Le quotidien bleu d’Hamann Mana dans sa livraison de ce matin donne la parole à Alphonse Nafack, président de l’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam), qui s’exprime sur les répercussions de la récente circulaire du ministre des Domaines sur l’activité bancaire et le climat des affaires. Toujours dans Le Jour, cette bonne nouvelle pour les fans du club des Mangwa Boy’s. Le journal nous apprend que Bamboutos de Mbouda a repris la tête du classement de la ligue 1 camerounaise.

La Météo donne le climat au sein du ministère de la Justice ce matin. Le journal révèle à sa Une ce matin que le ministre en charge de ce ministère accélère le chantier des réformes pour mettre fin aux lenteurs judiciaires. En pied de Une, La Météo s’interroge sur le décès du maire de la commune de Buea, Patrick Ekema, connu comme un farouche opposant à la sécession.

Parlant du décès de Patrick Ekema, le quotidien Mutations en a fait sa Une principale. Notre confrère nous propose la trajectoire de ce guerrier qui a tout donné pour l’unité du Cameroun.

Retrouvons également la Voix du Centre en kiosque ce matin. Dans son édition de ce jour, le journal nous apprend que 16 sous-préfets refusent dans la région du Nord-ouest prendre fonction depuis leur nomination par le président de la République.

Le Zénith de l’Info est aussi en kiosque. Le journal parle ce matin du tribalisme dans la douane camerounaise. Selon notre confrère, deux régions sur dix se taillent la part du lion des postes de responsabilités dans ce secteur.

Le journal L’Avenir revient sur l’enveloppe de 102 milliards promis par le président de la République dans le cadre de ce qu’il a appelé « le plan triennal spécial jeune ». On apprend avec notre confrère ce matin que cet argent n’est toujours pas disponible, alors que le programme, lui tire à sa fin.

EcoMatin de ce matin montre les perspectives de la suspension du processus de la concession au port autonome de Douala, par le chef de l’État le 23 octobre 2019. Le journal d’Émile Fidieck indique ce matin que c’est un coup dur sur l’attractivité de l’économie nationale.

Le journal Le Messager parle cette même affaire au port autonome de Douala. Le journal de feu Pius Njawé montre ce matin comment le président de la République a été humilié par son proche collaborateur, Ferdinand Ngoh Ngoh. C’est une enquête à lire impérativement.

Terminons avec le journal de Max Pandjo, L’Indépendant. Ce matin, notre confrère évoque les accords secrets entre le Cameroun et la France. « Retour en force des réseaux Foccart en marge du positionnement de la Russie en Afrique, sur fond de réalité hégémonique et enjeux géopolitiques dans le Golfe de Guinée. La bataille autour du contrôle du terminal à conteneurs du port de Douala est un cas d’école pour mesurer la violence inouïe de la grande anthropophagie internationale qui maintien l’Afrique sous le joug des nébuleuses », écrit L’Indépendant ce matin. Ce journal est à retrouver dans les kiosques ce matin.

Bon début de semaine à tous et à demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    ERIC KINGUE pAUL

    Paul Eric Kingué : « Il y aura encore le non au hold-up électoral pour les législatives et les municipales »

    Ekema

    Décès de Patrick Ekema : Le témoignage de son proche collaborateur