in

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 14 octobre 2019

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 14 octobre 2019

Salut chers abonnés, bienvenus à la revue de presse édition de ce lundi 14 octobre 2019. Comme tous les matins, lebledparle.com vous fait visiter l’essentiel des informations parues dans la presse camerounaise.

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 14 octobre 2019
Les Unes en kiosque ce matin

Ce lundi, l’actualité est principalement axée sur les émeutes de Sangmelima, le séjour de Paul Biya en France voire le Grand dialogue national qui s’est achevé le 4 octobre 2019.

Parlant du Grand dialogue, c’est l’information qui fait la Une du journal Le Soir de ce matin. Selon le trihebdomadaire d’Armand Mbianda, au-delà de la marginalisation dont se plaignent les anglophones en général, le chef du gouvernement « aurait créé une nouvelle frustration chez certaines populations du Nord-ouest dans le cadre du Grand dialogue national ». Ce qui fait dire à Le Soir ce matin que « Guerre froide entre le Premier ministre et certains ressortissants du Nord-ouest ». Le Soir est à retrouver dans les kiosques ce matin.

L’Indépendant Économique pour sa part, parle du malaise qui perdure au sein de la compagnie aérienne nationale, Camer-co. L’hebdomadaire de Max Mpandjo révèle ce matin que Camer-co est « au bord de la faillite ». Dans ce dossier de deux pages, le journal indique que malgré les multiples recapitalisations, l’unique compagnie aérienne nationale peine à décoller. « La énième perfusion financière demandée au Minfi débouche ce 15 octobre 2019 », qui tentera de sauver le malade de l’agonie. C’est à lire exclusivement dans L’Indépendant Économique ce matin.

L’Avenir nous amène ce matin dans les enseignements supérieurs. Le journal croit connaitre les acteurs du blocage de la publication des résultats définitifs du recrutement de 1000 enseignants dans les universités camerounaises. C’est une enquête que vous retrouverez en page 5 de l’Avenir en kiosque ce lundi.

La Nouvelle donne les nouvelles des émeutes de Sangmelima. À sa grande Une, le journal affiche la photo de l’ancien ministre de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o et écrit « manipulations et réunions nocturnes ; les dessous des émeutes de Sangmelima ». Retrouvez des révélations incendiaires contenues dans La Nouvelle en page 4 et 5.

La Voix du Centre s’intéresse aux manifestations des éléments de la brigade dite Antisardinard, lors du séjour de Paul Biya à Lyon en France. Selon La Voix du Centre, les éléments de la garde rapprochée de Paul Biya ont fait montre d’une extrême violence contre ces manifestants. Une situation que notre confrère qualifie de « Triomphe de la barbarie ». C’est à lire en page 2.

Cameroon tribune parlant de ce séjour du couple présidentiel à Lyon nous renseigne que ce fut un « succès total ».

Réalités Plus danse dans le même air de guitare que Cameroon tribune ce matin. Le journal voit en Paul Biya, un homme bénit « très fort ».

Suite aux inondations enregistrées dans l’Extrême-Nord, L’œil du Sahel indique ce matin que des milliers de personnes sont sans-abri.

Le Pélican et Sans Détour s’intéressent à la lettre des maires du parti Union des populations du Cameroun à Paul Biya contre Paul Atanga Nji, Minat. C’est à lire ce matin.

Merci d’avoir été des nôtres ce lundi, prenons rendez-vous demain pour une autre édition de la revue de presse. Bon début de semaine à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Armand Okol analyse les causes des échauffourées de Sangmélima

    Cameroun : Armand Okol analyse les causes des échauffourées de Sangmélima

    Cameroun : Ayuk Tabe réagit au Grand dialogue national et parle de ses relations avec le MRC

    Cameroun : Ayuk Tabe réagit au Grand dialogue national et parle de ses relations avec le MRC