in

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 16 décembre 2019

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 16 décembre 2019

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse de lebledparle.com édition de ce lundi 16 décembre 2019. Comme tous les matins, visitez avec nous, l’essentiel des informations parues en kiosque au Cameroun.

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 16 décembre 2019
Les unes en kiosque ce matin

L’actualité de notre pays en ce début de semaine est rivée vers la session extraordinaire qui a débuté au parlement le 13 décembre dernier. Statut spécial accordé aux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, projet de loi portant sur le Code de décentralisation, sont là les principaux sujets que vous lirez dans les kiosques. À côté de cela, l’on parle des détournements des derniers publics, et d’autres informations qui ont marqué la semaine.

Cameroon Tribune livré ce matin revient sur ces assises ouvertes depuis vendredi dernier au parlement. Le journal explique que le projet de loi portant sur le Code général des collectivités territoriales décentralisées apporte des changements profonds. « Statut spécial dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, disparition des délégués du gouvernement, mise en place d’une fonction publique locale, le statut de l’élu local… », apprend-on du journal de Marie-Claire Nana.

L’Essentiel du Cameroun parle de la décentralisation et ses enjeux dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Le journal fait un listing des résolutions faites dans le projet de loi en étude au parlement, qui pourront sortir ces deux régions de la crise. On note entre autres ces propositions, le maintien des sous-systèmes éducatif et judiciaire anglophones, la création d’une assemblée traditionnelle des chefs, un médiateur indépendant entre les populations et l’administration régionale…

« Le projet de loi portant Code général des collectivités territoriales : l’inutile polémique », c’est du moins ce que fait remarquer le journal de feu Richard Touna Ombé, Repères. Dans son numéro de ce matin, le journal prend au contrepied les multiples critiques qui voient en ce projet de loi, une sorte de promotion du tribalisme. Repères explique ce matin l’esprit de cette proposition de loi encore sur la table des parlementaires.

Mutations se livre au même exercice que Repères ce matin. À sa grande Une, le quotidien de George Alain Boyomo écrit : « Décodage du Code ».

Parlons transfert d’argent avec Le Financier d’Afrique. Selon le journal de Boniface Tchuekam, « le Minpostel accède à la demande d’Express Union finance SA ». Notre confrère indique que sa décision du 26 novembre rend l’accès au code USSD facile et équitable à tous les fournisseurs de services de télécommunication.

Allons-y du côté de la Cameroon Telecommunication (Camtel) avec le Zénith de l’info. Lebledparle.com apprend à la Une de ce journal ce matin que le directeur général et le président du Conseil d’administration de ladite entreprise sont en route pour Kondengui. Le Zenith nous fait savoir que ces deux personnalités sont rattrapées par une affaire des marchés en procédure de gré à gré, à hauteur d’un peu plus de 12 milliards de FCFA.

Le journal Censure de Zacharie Mbarga Mbarga voit plutôt en ces informations au sujet du DG et du PCA de Camtel, une tentative de déstabilisation. « La connexion entre Judith Yah Sunday et certains de ses collaborateurs est brouillée par les parasites de l’ancienne équipe managériale de Camtel. Dans sa tour revue et corrigée, avoir le mot le plus dur et l’accusation la plus infamante contre la DG Judith Yah Sunday est un Tic », écrit Censure paru ce matin.

Génération Libre de François Fogno Fotso arrivé à notre rédaction ce lundi 16 décembre 2019, parle de l’affaire de l’entreprise Queen Fish. À en croire le bihebdomadaire, Célestine Ketcha Courtès vient d’être rétablie dans son droit, après plusieurs mois de bataille judiciaire.

Le journal La République Press présente le ministre de la Défense Joseph Beti Assomo ce matin comme « le ticket gagnant ». Le journal d’Essomba Abena nous fait savoir ce matin que « Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), malgré la vaste campagne de déstabilisation et de dénigrement, dont il fait objet, continue d’afficher sa détermination à aller jusqu’au bout des missions à lui confiées par le Chef de l’État, Son Excellence Paul Biya, Chef des Armées. Entre la modernisation quotidienne des forces de défense, l’appui constant au développement à travers les actions civilo-militaires confortées elles-mêmes par les réalisations du Génie éponyme, Joseph Beti Assomo a réussi à redorer le blason de l’Armée et raffermir le lien ‘’Armée-Nation’’ dont la matérialisation concrète est le recul progressif et avéré du terrorisme dans le Septentrion ainsi que dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest… ».

Restons au Mindef cette fois-ci avec le trihebdomadaire Essingan. Dans sa publication de ce lundi, lebledparle.com apprend que le ministre Beti Assomo a installé les cadres généraux chargés de rétablir la paix dans les régions du Nord, et de l’Extrême-Nord. La cérémonie a eu lieu le 13 décembre dernier.

Enfin, découvrez ce matin les six secrets du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji dans les colonnes du quotidien de Paul Ngouaré Kindi, Réalités plus. C’est sur ce journal que nous mettons un terme à la revue de presse de ce matin.

Prenons rendez-vous demain mardi pour une autre revue de presse. Bon début de semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Complexe sportif d’Olembe : Lourdement endetté auprès du Cameroun, Gruppo Piccini n’entend plus porter plainte.

    Complexe sportif d’Olembe : Lourdement endetté auprès du Cameroun, Gruppo Piccini n’entend plus porter plainte.

    Martin Camus Mimb dézingue la mascotte retenue pour le CHAN 2020 : « elle  est effrayante »

    Martin Camus Mimb dézingue la mascotte retenue pour le CHAN 2020 : « elle  est effrayante »