in

Cameroun/Crise anglophone: Après deux semaines de captivité, les chefs traditionnels Bakweri sont libres

Chief Mbanda

L’un de ces otages, le chef Mbanda de Lysoka a été tué en fin de semaine dernière.


Chief Mbanda
Deux des chefs – DR

Des chefs traditionnels du Fako (région du Sud-Ouest) ont retrouvé la liberté après deux semaines de captivité. Ils étaient huit à avoir été enlevés par des individus non-identifiés lors d’évènements distincts.

Six de ces otages ont d’abord été libertés dans la soirée de lundi 30 juillet. Le dernier a été relâché ce mardi matin par ses ravisseurs, apprend-on.

Une information confirmée par Mark Bareta, un partisan de la cause sécessionniste actif sur les réseaux sociaux.

Pour approfondir :   Coopération scientifique : Le Cameroun et la Turquie en phase

Pour marquer son soutien à ces chefs traditionnels (qui n’étaient pas encore tous libérés ) le maire de Buea Patrick Ekema a organisé ce mardi 31 juillet une marche des Bakweri. La marche avait aussi pour ambition de marquer leur opposition à la conférence générale des anglophones initiée par le cardinal Christian Tumi et largement critiquée par Issa Tchiroma, le porte parole du Gouvernement.


Pour approfondir :   Cameroun/Minsec : Les 11 enseignants suspendus par Pauline Nalova Lyonga pour fraudes et corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eglise catholique

Cameroun/Crise Anglophone: Les obsèques du Père Alexander Sob fixés du 8 au 10 août

Mancho Bibixy

I Am Cameroon propose à Paul Biya, un gouvernement de transition pour une fin pacifique et durable de la Crise Anglophone