in

Bruno Bidjang grand favori pour remplacer Jean Jacques Ze à la Direction Vision 4

Jean Jacques Bidjang

Après le licenciement de Jean Jacques Ze, Bruno Bidjang, Rédacteur en chef de Vision 4, est déjà annoncé en grande pompe pour reprendre l’émission phare de la chaîne : Le Club D’élites.


Jean Jacques Bidjang
Bruno Bidjang et Jean Jacques  Ze (c) Droits réservés

Bruno Bidjang est le grandissime favori pour succéder à Jacques Jacques Ze à la tête de Vision 4. Deux jours seulement après le départ de l’ancien pensionnaire de Canal 2, le fils de François Bikoro est propulsé aux commandes de l’émission hebdomadaire Club d’Elites. Le concerné a publié ce 23 avril 2021 sur sa page Facebook, une affiche et un message confirmant cet état de fait. « Au regard de l’actualité brûlante autour de la disparition du président tchadien, Club d’Elites fait un arrêt majeur autour de cette disparition tragique. D’autres sujet d’actualité seront également à l’ordre du jour avec notre panel », indique le journaliste. Pour son baptême de feu, BB a sélectionné un a panel constitué de Celestin Djamen, Banda Kani, Colonel Didier Badjeck, Jean Robert Wafo et Dieudonné Essomba.

Pour approfondir :   Cameroun : Le journaliste Noufele Cédrick au coeur des débats sur les réseaux sociaux

L’arrivée de Bruno Bidjang aux commandes de Club d’Elites qui a vu passé avant lui deux des précédents Directeurs de la chaîne, vient accentuer les rumeurs qui l’envoient d’ores et déjà à ce poste.

Tensions à Vision 4 ?

Comme l’indiquait la rédaction de Lebledparle.com dans un précédent article, le limogeage de Jean Jacques selon plusieurs sources, est dû au fait que ce dernier aurait marqué son désaccord concernant la diffusion d’une série de reportages infamant et ignominieux contre J. Remy Ngono au journal de 20H. Bénéficiant du soutien sans faille du PDG, Bruno Bidjang a fini par avoir la « tête » de JJZ. Une situation qui d’après les révélations faites par Boris Bertolt, suscite de nombreux grincements de dents au sein de l’entreprise audiovisuelle.

Pour approfondir :   Un étudiant retrouvé mort dans une chambre à Douala  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Amina Mota

Mamadou Mota à Aminatou Ahidjo : « A cause d’un poste de PCA d’un bâtiment vieux d’un siècle, on n’assiste pas au deuil de sa propre mère »

Amougbelin

Des jeunes ayant organisé une marche de soutien à Jean-Pierre Amougou Bélinga lui réclameraient leur argent