in

Kribi : Le maire révèle qu’il avait apprêté des engins lourds pour empêcher la tenue du congrès du Pcrn

Dans une vidéo en circulation sur la toile, Lebledparle.com apprend que le Maire de Kribi avait une intention de faire échouer le congrès du Parti camerounais pour la réconciliation nationale qui devait se tenir du 15 au 17 décembre 2023.

Maire kribi

Le congrès du Pcrn n’a pas eu finalement lieu comme prévue à cause de l’annulation par l’autorité administrative, suite aux dissensions interne du parti. Même si l’autorité administrative était revenue sur sa décision, le maire de Kribi, Guy Emmanuel Sabikanda avait préparé un plan de sabotage de ce congrès. En effet, il avait prévue qu’il devait déployer des pelles excavatrices pour bloquer la voie aux congressistes.

Dans une publication, Alex Gustave Azebazé se demande si ces discours violents de responsables du parti au pouvoir servent-ils la République. « Il y a une vidéo effroyable devenue virale. Il s’agit d’un maire de KribiIl déclare publiquement qu’ils avaient prévu de déployer des pelles excavatrices sur la voie publique pour empêcher la tenue dans cette ville du 1er congrès ordinaire du PCRN annoncé pour les 15 et 16 décembre par Cabral Libii. En écoutant cet élu du Rdpc, parti au pouvoir, il m’a renvoyé l’image d’un autre maire Rdpc, cette fois à Buea. Georges Ekema c’est son nom. Il déclara que de son vivant, jamais Christian Cardinal Tumi ne réunirait des représentants des ressortissants des régions camerounaises du Nordouest et du SudOuest dans sa ville. Sauf que depuis, le bonhomme un peu dodu a disparu de la circulation. Bien avant le décès de l’archevêque émérite de Douala qui repose depuis bientôt deux ans auprès de ses aieux. Pis, M. Ekema a ainsi disparu de la circulation avant la fin même de son mandat. Quelle vanité ! Quand certains de nos compatriotes comprendrontils qu’appartenir au parti au pouvoir n’est pas une assurance vie? », écrit le journaliste et éditorialiste indépendant.

Pour approfondir :   Aristide Mono affirme que la succession de Paul Biya est presque actée en faveur de son fils Franck Biya

Indignation du Pcrn

La porte-parole du Pcrn a fait une sortie pour dénoncer cette révélation malintentionnée de ce maire RDPC et invite le procureur de la République à s’y pencher.

Ci-dessous, l’intégralité de la sortie d’Anne Feconde Noah Biloa

Confession Criminelle Du Maire Rdpc De Kribi Contre Le Pcrn.

Dans cette vidéo le maire en image confesse qu’on avait préparé des engins lourds, pour bloquer l’accès de la ville de Kribi aux congressistes du PCRN, mais aussi pour monter sur eux afin de les  écraser physiquement au besoin…

Tout d’abord, toutes les personnes qui ont eu accès aux procès-verbaux des bureaux de vote, de l’élection municipale de 2020 dans cette commune, savent que ce maire est illégitime. Ils savent tous quel parti politique à bénéficier de la faveur des urnes. Le Président National du RDPC est probablement au courant de cette vérité électorale, nonobstant le rapt.

Pour approfondir :   Le Cameroun enregistre une baisse de plus de 54 milliards de FCFA des recettes pétro-gazières

Avec le Mbere et bien d’autres, le département de l’Océan est l’un de ceux qui ont connu une montée fulgurante du mouvement cabraliste, plusieurs éléments sont disponibles pour en attester.

La rage de ce dernier est donc compréhensible, lorsqu’il imagine la mobilisation des populations de Kribi durant le Congrès du PCRN, si celui-ci s’était tenu.  La supercherie électorale aurait été éventée.

En revanche, ce qui est le incompréhensible, c’est qu’un projet criminel soit confessé publiquement par l’un de ceux qui estiment que le Sud est la chasse gardée du RDPC -quand bien même les populations en veulent plus, mais que le Procureur de la République compétent ne se saisisse pas de l’affaire afin d’ouvrir une  enquête contre ledit confesseur

A titre de rappel, l’intention est punissable en droit pénal camerounais.

Que le Procureur de la République prenne ses responsabilités, nous attendons.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emmanuel Mahop Ballon or

Lions indomptables : L’absence d’Emmanuel Mahop suscite les interrogations sur la toile

Douala Nathan Wilfried

Lions indomptables : Des camerounais s’indignent sur la polémique autour de l’âge de Wilfried Nathan Douala