in

Les Evêques du Cameroun se prononcent sur l’assassinat de Martinez Zogo

Dans une déclaration signée le 28 janvier 2023, dont Lebledparle.com a eu une copie, la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC) réagit après la mort tragique de Martinez Zogo dont le corps sans vie a été découvert le dimanche 22 janvier 2023, après sa disparition le 17 janvier.

martinez zogo
M. Martinez ZOGO

Dans le deuxième point de cette déclaration, les Evêques du Cameroun affirme que « ce triste évènement vient marquer un tournant regrettable de l’histoire de notre pays qui, malheureusement, baigne sous l’emprise de la violence depuis quelques temps, et ce, malgré le désir ardent des populations à vivre dans la paix et l’unité ».

L’intérêt supérieur de la nation

L’épiscopat camerounais propose à la place de la haine et la violence, le dialogue et l’intérêt supérieur de la nation. « Nul n’est besoin de le rappeler : la violence n’a jamais rien construit. Elle ne peut semer que les graines de la violence et de la haine. C’est pourquoi tout doit être mis en œuvre afin de l’éradiquer pour privilégier plutôt le dialogue, le consensus, l’esprit du compromis, pour le bien commun et l’intérêt supérieur de la nation », écrit Mgr Andrew Fuanya Nkea, Archevêque de Bamenda et président de la CENC.

Pour approfondir :   Aimé Bonny : « Bruno Bidjang réduit la résilience intellectuelle Camerounaise à son cercle d'amis que son média invite régulièrement »

Appel à la justice

« les Evêques condamnent fermement cet acte, inhumain et inacceptable qui vient une fois de plus de décrire  le climat délétère d’insécurité et de violence qui règne dans notre pays, ils interpellent vivement les autorités compétentes à tout mettre en œuvre afin que la lumière soit faite sur cette affaire et que les coupables soient identifiés et traduits par devant les tribunaux de la République. L’Etat doit garantir et protéger la liberté d’expression, davantage dans un contexte où la situation politico-socio-économique ne permet pas le plein épanouissement de tous », précise la déclaration du CENC.

Les membres de l’épiscopat du Cameroun adressent leurs sincères condoléances à la famille d’Arsène Salomon Mbani Zogo et aux professionnels des médias. Ils invoquent auprès de Dieu l’accueil du défunt dans sa demeure.

Pour approfondir :   Cameroun : Comment le directeur de publication Christophe Bobiokono et sa collaboratrice ont échappé à la prison

Avant la sortie officielle des Evêques, l’Archevêque de Douala Mgr Samuel Kleda a fait une sortie pour s’indigner de l’assassinat odieux de Martinez Zogo en faisant des similitudes avec le cas de Mgr Bala. Son homologue de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga s’est rendu au domicile de Martinez Zogo accompagné de M. l’Abbé Jean Augustin Otu Ntolo, curé recteur du Sanctuaire Marie médiatrice d’étoudi pour prier et réconforter la famille si durement éprouvée.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eric Nya

Esstic : Amougou Bélinga barré, Eric Christian Nya accueilli en grande pompe malgré des accusations d’homosexualité

Chefs traditionnels lekie

Assassinat de Martinez Zogo : Le message d’Anne Féconde Noah auc Chefs traditionnels de la Lekié après leur revirement